Recherche

Vatican News
KENYA-HEALTH-VIRUS-VACCINE

Kenya : campagne de promotion de la vaccination contre la Covid-19

Une campagne de six mois pour convaincre les kenyans de se faire vacciner contre la Covid-19. L’initiative a été lancée par l'Association des femmes religieuses kenyanes (AOSK) avec le soutien financier de la fondation philanthropique américaine Conrad N. Fondation philanthropique Hilton.

Services français-Afrique – Cité du Vatican

Les fonds alloués à ce projet serviront à financer 80 centres de santé gérés par des congrégations religieuses féminines au Kenya et à financer des cours de formation en ligne sur la Covid-19 pour 1. 500 religieuses et agents de santé impliqués en première ligne dans la lutte contre la pandémie. Les cours porteront sur la prévention, le traitement, les soins à domicile pour les malades et les vaccins. L'objectif est également d'aider les religieuses à mieux informer la population sur les mesures de prévention et d'encourager les Kenyans à se faire vacciner. La campagne touchera au moins 5 millions de personnes. Le financement servira aussi à l'achat d'équipements, de bouteilles d'oxygène et de matériel de protection pour le personnel médical. L'initiative prévoit également l'organisation de réunions de soutien psycho-spirituel pour les travailleurs et les personnes touchées par la pandémie.

“Gagner la guerre contre la Covid-19”

« Les religieuses au Kenya ont toujours œuvré pour améliorer et étendre l'accès aux soins de santé de base pour les personnes les plus vulnérables », explique la secrétaire exécutive de l'AOSK, Sœur Pasilisa Namikoye. Et d’expliquer : « nous voulons utiliser notre réseau et notre large présence dans la région pour informer les communautés que nous aidons et les convaincre de se faire vacciner ». Pour la religieuse kenyane, la collaboration entre les secteurs public et privé pour promouvoir la vaccination et la prévention, mais aussi pour assurer une protection adéquate des personnels de santé, est essentielle pour gagner la guerre contre la pandémie.

“Une association au service des plus vulnérables”

Fondée en 1962, l'AOSK regroupe plus de 160 congrégations de femmes qui gèrent plus de 300 centres de santé au Kenya. Selon le site web de la Conférence épiscopale, l'Église kenyane gère environ 30 % des établissements de santé du pays, dont 69 hôpitaux, 117 centres de santé et 251 dispensaires employant au total plus de 5 800 personnes.

05 août 2021, 12:34