Recherche

Vatican News
NIGERIA PALM SUNDAY

Eswatini : une neuvaine consacrée à la prière et à la guérison

Attristé par les pertes en vie humaine à la suite des contestations populaires qui ont secoué l’Eswatini, Mgr José Luis Ponce de León, évêque de Manzini, partage la souffrance de plusieurs familles qui ont perdu leurs proches et leurs emplois.

Service français-Afrique – Cité du Vatican

Dans un message daté du jeudi 5 août 2021, Mgr José Luis Ponce de León, évêque de l’unique diocèse d’Eswatini, a indiqué que la fête de l'Assomption de la Vierge Marie (le 15 août) sera précédée d'une neuvaine virtuelle, consacrée à la prière et à la guérison. Des directives et des ressources seront proposées tant pour la célébration dans les paroisses que pour ceux qui, ne pouvant se rendre à l'église, souhaitent prier en famille ou à titre personnel.

A l’origine de la violence

Le mois dernier, la nation d'Afrique australe qui a changé de nom, passant du Swaziland au Royaume d'Eswatini en 2018, a connu de violentes manifestations déclenchées par la mort de Thabani Nkomonye, un étudiant de 25 ans, qui aurait été tué par la police en mai.  Les manifestants sont passés de la « Justice pour Thabani » à la demande de réformes du système de monarchie absolue du pays.  Le 28 juin, les protestations ont tourné au vinaigre après que les agents de sécurité ont fait usage de la force pour arrêter les manifestants pacifiques. Le lendemain, le gouvernement a imposé un couvre-feu du crépuscule à l'aube, et a réduit l'accès à Internet dans le pays.

“Les manifestants sont passés de la « Justice pour Thabani » à la demande de réformes du système de monarchie absolue du pays.”

Appel au dialogue dans la fraternité

Dans un message adressé au peuple de Dieu à Eswatini au début des manifestations, Mgr Ponce de León avait lancé un appel au calme et au dialogue en déclarant : « combattre le feu par le feu réduira notre pays en cendres. L'Église appelle une fois de plus au calme et au dialogue ». Et d’ajouter : « un dialogue ouvert et inclusif, sans exclure aucune partie prenante, est la seule voie possible ». Dans sa déclaration, le prélat avait également plaidé en faveur d'un dialogue qui cherche à tenir compte d'une variété d'opinions et de points de vue, conformément à ce que le pape François recommande dans son encyclique Fratelli Tutti.

“« combattre le feu par le feu réduira notre pays en cendres. L'Église appelle une fois de plus au calme et au dialogue ».”

Appel à la prière

Dans un autre message publié le 5 juillet, Mgr Ponce de León a appelé le peuple de Dieu dans ce pays d'Afrique australe à prier pour obtenir le don de la sagesse et du courage afin de briser la vague de violence et de protestations. L’évêque de Manzini a aussi demandé aux membres du clergé de célébrer l'Eucharistie comme un moment privilégié pour demander à Dieu la réconciliation dans le pays. Il a en outre exhorté les citoyens d'Eswatini à rechercher la grâce de Dieu pour devenir des instruments de paix dans leur pays.

07 août 2021, 11:08