Recherche

Vatican News
Assemblée de l’Association nationale de l’école catholique 2021/Côte d’Ivoire Assemblée de l’Association nationale de l’école catholique 2021/Côte d’Ivoire 

Côte d’Ivoire : assemblée de l’Association nationale de l’école catholique

L’assemblée générale s’est déroulée le 1er juin 2021 autour du thème : « Tous engagés pour une école d’excellence et autonome dans la communion ».

Jean-Pierre Bodjoko, SJ* (avec Marcel Ariston Blé) - Cité du Vatican

L’Association nationale de l’école catholique de Côte d’Ivoire a tenu son assemblée générale extraordinaire le mardi 1 juin 2021 au centre CERAO de mission et de pastorale à Abidjan Cocody, en présence d’Annita Suzanne Traoré, représentante de Mariétou Kone, ministre de l’éducation nationale et de l’alphabétisation. Cette assemblée générale extraordinaire a porté sur plusieurs points dont la modification et l’adoption des statuts et règlement intérieur types des associations diocésaines de l’école catholique, la modification et l’adoption des statuts et règlement intérieur de l’association et l’adoption des propositions de résolutions du Conseil d’administration.

Dans son intervention, l’évêque de Man, Mgr Gaspard Beby Gnéba, président du Conseil d’administration de l’Association nationale de l’école catholique de Côte d’Ivoire, a exprimé sa gratitude et celle de l’Eglise-famille-de Dieu à tous ceux et celles qui, de près ou de loin, ont œuvré d’arrache-pied à l’aboutissement de la mise en place de l’Association nationale de l’école catholique de Côte d’Ivoire, tout en soulignant « la méthode synodale de recherches de solutions dans l’Église qui contribue à la cohésion et à la cohérence de l’ensemble dans l’action ».

Propulser l’école catholique à un niveau d’excellence

L’éducation catholique de Côte d’Ivoire compte plus de 474 établissements et emploie environ 5000 enseignants et personnels éducatifs. « Tous engagés pour une école d’excellence et autonome dans la communion » est le thème de son année pastorale 2020-2021, thème qui a également nourrit les réflexions de cette assemblée générale extraordinaire.

Une des missions clé assignée à l’association nationale de l’école Catholique de Côte d’Ivoire est de « propulser l’école Catholique à un niveau d’excellence qui fera d’elle un partenaire incontournable dans le système éducatif ivoirien. A cet effet, dans son allocution, Mgr Ignace Bessi Dogbo, archevêque de Korhogo et président de la Conférence épiscopale ivoirienne, a estimé que « nous n’avons pas le droit de laisser l’Ecole sombrer dans la médiocrité ». Pour ce faire, selon le prélat « les fondateurs catholiques doivent se mettre ensemble au niveau diocésain comme au niveau national pour donner des orientations claires qui servent de boussole au navire école Catholique ».

Réapproprier son identité catholique

Pour l’archevêque de Korhogo, cet objectif est  fondamental dans le contexte du Plan stratégique de la conférence des évêques catholiques de Côte d’Ivoire, autour de la vision d’une Église-Communion autonome, au service de tous. Il a ainsi exhorté  tous les membres de l’Église « à entrer à fond dans cette association pour lui donner vie, lui permettre de gérer leurs intérêts communs et soutenir l’État dans son rôle régalien de formation solide des citoyens ».

Le processus de la réforme de l’éducation catholique en Côte d’Ivoire a été engagé par l’épiscopat ivoirien depuis 20217 afin de se réapproprier son identité catholique, d’être en conformité avec les textes et lois du pays ainsi que de mettre un point d’honneur sur les valeurs spirituelles et sociales dans la formation des élèves.

Twitter : @JPBodjoko E-mail : jeanpierre.bodjoko@spc.va

04 juin 2021, 19:57