Recherche

Vatican News
Le cardinal Ambongo demande aux choristes de veiller à la foi catholique  Le cardinal Ambongo demande aux choristes de veiller à la foi catholique  

RD Congo : le cardinal Ambongo demande aux choristes de veiller à la foi catholique

L’archevêque de Kinshasa, en République démocratique du Congo, s’est adressé aux dirigeants des chorales de son archidiocèse, le vendredi 20 novembre 2020, au cours d’une rencontre à la Cathédrale Notre-Dame du Congo, à deux jours de la célébration de la fête de sainte Cécile de Rome, patronne des musiciens.

Service français-Afrique (avec Jean Baptiste Malenge, OMI) – Cité du Vatican

Le Cardinal Fridolin Ambongo, qui promulguera des normes à suivre pour des célébrations liturgiques, a remercié les responsables des chorales pour les efforts fournis afin de rendre belles, vivantes et attrayantes les célébrations liturgiques et paraliturgiques. Mais, pour que ces célébrations revêtent véritablement leur caractère priant en conformité avec la foi chrétienne, l’archevêque de Kinshasa a estimé qu’il faudrait apporter quelques améliorations.  Il constate, par exemple, que des moments de silence ne sont pas toujours respectés. A cet effet, il a ainsi demandé que les chorales accompagnent les fidèles, au lieu de chanter à leur place.

Pour une meilleure participation

Le cardinal Ambongo recommande également un équilibre avec les chants exécutés dans d’autres langues que le lingala, langue liturgique de l’archidiocèse de Kinshasa. Il exhorte aussi à faire attention pour que les instruments de musique ne dominent pas la voix des choristes et des fidèles.

La nouveauté dans le respect de notre foi

S’agissant du contenu des chants, l’archevêque de Kinshasa a rappelé qu’il faut se conformer rigoureusement à la foi catholique et exécuter le chant convenable au moment convenable. Tout nouveau chant, a-t-il recommandé, doit être autorisé par l’archevêque, avant d’être exécuté dans une célébration liturgique.

Pour ce faire, le Cardinal Ambongo a vivement recommandé au président de la commission diocésaine de liturgie et au directeur du Centre diocésain de la pastorale d’être vigilants. 

25 novembre 2020, 10:41