Recherche

Vatican News
Bénin : les évêques appellent à faire une évaluation objective avant les élections  Bénin : les évêques appellent à faire une évaluation objective avant les élections  

Bénin : les évêques appellent à faire une évaluation objective avant les élections

A l’issue de leur assemblée plénière, les évêques béninois ont rappelé à leurs chrétiens la responsabilité civique qui leur incombe à l’approche de l’élection présidentielle d’avril prochain.

Service français-Afrique – Cité du Vatican

L'élection présidentielle, prévue en avril 2021, et la protection de la vie face à l'augmentation des suicides chez les jeunes : tels sont les deux principaux thèmes examinés par la conférence épiscopale du Bénin, lors de son assemblée plénière, tenue du 18 au 21 octobre 2020 à Natitingou, au nord-ouest du pays.

Un examen sans complaisance du ‘’quinquennat Talon’’

A cette occasion, les prélats béninois ont demandé une évaluation objective, critique et constructive du mandat présidentiel de Patrice Talon, car à la fin de son mandat de cinq ans, le chef de l'État sortant pourrait être le seul candidat aux élections du 11 avril 2021. C’est dans ce sens qu’ils souhaitent un examen approfondi et honnête de son travail afin que chacun puisse arriver aux consultations avec la détermination d'œuvrer à l'instauration d'une véritable démocratie et d'un développement intégral au Bénin. Réaffirmant leur grand intérêt pour toutes les décisions concernant l'organisation des votes, les évêques du Bénin recommandent vivement que toutes les institutions impliquées dans ce domaine jouent leur rôle dans un esprit de consensus, afin que les prochaines élections présidentielles soient pacifiques, véritablement inclusives et démocratiques.

La vie appartient à Dieu

Pour ce qui est de l'augmentation inquiétante des cas de suicide, en particulier chez les jeunes, les évêques du Bénin rappellent que « la vie humaine est sacrée et appartient à Dieu depuis sa conception jusqu'à la mort naturelle ».  C'est pourquoi, ils exhortent leurs prêtres à faire prendre conscience aux fidèles de l'importance du respect de la vie et de la prise en charge de tous les êtres humains en difficulté. S'adressant aux fidèles laïcs, les évêques les exhortent à profiter des diverses initiatives pastorales pour approfondir leur vie de foi et améliorer leur connaissance du Christ, notre sauveur.

Respecter la loi naturelle

Par ailleurs, la conférence épiscopale du Bénin regrette la promotion et l'introduction progressive de l'homosexualité et de l'orientation sexuelle comme droits de l'homme dans la législation des pays de l'Organisation des États d'Afrique, des Caraïbes et du Pacifique, OACPS. Cette introduction se fait par le renouvellement des accords bilatéraux et multilatéraux pour obtenir une aide internationale », notent-ils. Face à tout cela, la conférence épiscopale du Bénin exhorte le gouvernement, les confessions religieuses et les membres de la société civile à travailler en synergie pour le respect des lois naturelles dont Dieu nous tiendra pour responsables. La note épiscopale se termine par un appel aux fidèles à réciter, à la fin de chaque messe, une prière pour le Bénin, le Saint-Rosaire et le chemin de croix.

26 octobre 2020, 09:17