Recherche

Vatican News

Côte d’Ivoire : Ordinations diaconale et presbytérale dans le diocèse de Grand-Bassam

Mgr Giovanni Dercole, évêque d’Ascoli Piceno en Italie, a ordonné le samedi 22 février 2020, en la paroisse Cœur Immaculé de Marie de l’impérial, un diacre et neuf prêtres pour le compte du diocèse de Grand-Bassam. Ces ordinations s’inscrivent dans la marche vers la célébration des 125 de l’évangélisation de la Côte d’Ivoire.

Françoise Niamien (avec Marcel Ariston Blé) – Cité du Vatican

C’est sur invitation de Mgr Raymond Ahoua, évêque de Grand Bassam, que Mgr Giovanni Dercole, évêque d’Ascoli Piceno en Italie, a présidé cette cérémonie d’ordinations diaconale et presbytérale. C'était non seulement une occasion de joie, mais aussi un signe d'honneur pour ce missionnaire de la congrégation Don Orione qui a servi le diocèse de Grand-Bassam pendant 38 ans.
Dans son homélie, Mgr Descole a, tout d’abord, invité les ordinands à poursuivre l’œuvre d’évangélisation entreprise par les premiers missionnaires. Il les a, ensuite, exhortés à être heureux. « N'oubliez jamais que votre mission dans le monde, c’est témoigner par la Parole et surtout par votre vie que vous êtes heureux », leur a-t-il rappelé.

Des serviteurs du Christ et non des serviteurs de l’argent

L’évêque d’Ascoli Piceno a par ailleurs, invité les élus du jour à se mettre résolument au service de l’Evangile et non de l’argent. « Ne cherchez pas vos intérêts personnels et même ceux de vos familles, mais seulement les intérêts de Jésus-Christ et de sa famille qui est l’Eglise », a-t-il insisté en les appelant à fuir également l’impureté.
Mgr Dercole les a également exhortés à être de véritables disciples de Jésus-Christ. Le prêtre, a-t-il affirmé, ne devient jamais maître, il reste toujours disciple. Être disciple du Christ, a-t-il ajouté, implique une vie de prière constante, l’attachement à la parole de Dieu à laquelle il faut se conformer. « Que votre enseignement soit nourriture pour le peuple de Dieu; que votre vie, bonne odeur du Christ, soit une source de joie pour vos fidèles afin, que par la parole et par l’exemple, vous puissiez construire l’Eglise de Dieu et avancer humblement avec persévérance sur le chemin de l’amour de Dieu », les a-t-il conseillés.

Des prêtres pour renouveler l’élan missionnaire

Revenant sur le sens de ces ordinations dans le cadre du jubilé des 125 ans de l’évangélisation de la Côte d’Ivoire, l’évêque de Grand Bassam, Mgr Ahoua a déclaré que c’était « une occasion de reconnaître que la graine semée par les missionnaires, il y a 125 ans, porte du fruit. Non seulement des fruits à travers le sacrement du baptême, mais aussi à travers le sacrement de l’ordre pour renouveler l’élan missionnaire ». De ce fait, Mgr Ahoua a rappelé que la nation et l'Eglise ivoirienne ont besoin de bons guides qui les conduisent vers la lumière du Seigneur.

27 février 2020, 11:30