Recherche

Vatican News
Cameroun: 43ième Séminaire annuel des évêques d’Obala Cameroun: 43ième Séminaire annuel des évêques d’Obala 

Cameroun : 43ème Séminaire annuel des évêques d’Obala

Placé sous le thème : « Quelle conférence épiscopale voulons-nous ? », le 43ème séminaire annuel des évêques du Cameroun se poursuit jusqu’au 11 janvier 2020.

Jean-Paul Kamba, SJ (avec Paul Valery Mendogo) - Cité du Vatican

Le 43ème séminaire annuel des évêques du Cameroun entend être un moment de relecture et de réflexion dans un esprit de collégialité. Durant les travaux qui ont débuté depuis le 5 janvier 2020, il a été question de réfléchir notamment à la manière de poser des bases et d’imposer une orientation nouvelles à la conférence épiscopale nationale camerounaise au regard des défis actuels que traversent le pays, et l’Eglise dans son ensemble.

Relecture du Christus Vivit

Deux conférences sur la présentation de l’Exhortation Apostolique Christus Vivit du Pape François, ses enjeux et ses implications pastorales, ont été entre autres prévues durant les séances des travaux. Les évêques du Cameroun feront le point sur cette Exhortation Apostolique, adressée prioritairement aux jeunes mais aussi à l’ensemble de l’Eglise, invité à se laisser rajeunir par des méthodes plus adaptées d’Evangélisation des peuples qui lui sont confiés.
Par ailleurs, les évêques du Cameroun, vont durant les travaux, adopter la Ratio Nationalis Sacerdotalis, un document en lien avec la formation des futurs prêtres et dont la rédaction est en cours depuis deux ans au Cameroun.

Ouverture des travaux

Au cours de la séance d’ouverture, en présence de Mgr Julio Murat, Nonce Apostolique au Cameroun et en Guinée Equatoriale et de Mgr Ludovic Schik, archevêque de Bamberg en Allemagne, le président de la conférence épiscopale nationale du Cameroun, Mgr Abraham Komè, a adressé ses félicitations à Mgr Andrew Nkéa, ancien évêque de Manfé, récemment nommé archevêque métropolitain de Bamenda ; puis à Mgr Michaël Bibi, évêque auxiliaire de Bamenda, nommé Administrateur apostolique de Buea. Mgr Komè a aussi exprimé sa gratitude à l’endroit de l’archevêque émérite de Bamenda, Mgr Cornelius Esua, et à l’évêque émérite de Buea, Mgr Immanuel Bushu, pour les multiples services rendus pendant plusieurs années au sein de la conférence épiscopale du Cameroun et auprès du peuple de Dieu qui est à Bamenda et à Buea. Mgr Abraham Komè a poursuivi son allocution d’ouverture du 43ième séminaire annuel des évêques du Cameroun en remerciant l’archevêque métropolitain de Yaoundé, Mgr Jean Mbarga, et ses fidèles pour leur grande générosité manifestée tout au long des travaux des deux années écoulées. Le président de la conférence des évêques du Cameroun a également exprimé ses sentiments de gratitude à l’archevêque métropolitain de Douala, Mgr Samuel Kleda qui, durant son mandat, a su gérer les moments difficiles traversés par la conférence, notamment l’assassinat de Mgr Jean Marie Benoît Bala, dont les conclusions de l’enquête sont toujours attendues, deux ans et demi après le drame, et les décès de Mgr Athanase Balla et de Mgr Dieudonné Bogmis. Mgr Komè a enfin adressé ses remerciements à l’évêque d’Obala, Mgr Sosthène Bayémi, pour l’accueil chaleureux réservé aux évêques et à leurs collaborateurs, par les fidèles du diocèse d’Obala.

Brain d’espoir …

L’allocution du président de la conférence des évêques du Cameroun s’est conclue sur une note d’espoir au sujet du déroulement des élections municipales et législatives, prévues pour le 9 février 2020. Il a souhaité en outre que la situation de paix dans une bonne partie du Nord-ouest et du Sud-ouest du pays, s’étende dans la totalité de ces deux régions.
 

08 janvier 2020, 11:05