Recherche

Vatican News
P. Jean Nyembo, SJ, Directeur du Centre Arrupe pour la Recherche et la formation, CARF (Ph. : JP Kamba, SJ/Vaticannews) P. Jean Nyembo, SJ, Directeur du Centre Arrupe pour la Recherche et la formation, CARF (Ph. : JP Kamba, SJ/Vaticannews) 

Le Père Jean Nyembo, SJ : Nous participons à la même mission, celle d’accompagner le peuple de Dieu

La Compagnie de Jésus a récemment organisé à Rome, un Congrès international à l’occasion du cinquantenaire de l'apostolat social, devenu aujourd'hui le Secrétariat pour la Justice sociale et l'Ecologie. Le Père jésuite congolais Jean Nyembo, Directeur du Centre Arrupe pour la Recherche et la formation, CARF, y a pris part.

Jean-Paul Kamba, SJ- Cité du Vatican

Célébrer le cinquantenaire de l'apostolat social, dénommé, Secrétariat pour la Justice sociale et l'Ecologie, signifie « célébrer un grand événement, celui de la fidélité de notre Seigneur », affirme, d’entrée de jeu, le Père Jean Nyembo au terme de sa participation à ce Congrès. Et de continuer, une fidélité d’un Dieu qui aime et prend soin de son peuple et qui a « non seulement donné son Fils, mais aussi continue à nous accompagner au quotidien en étant très proches de nous ». Il a ainsi exprimer sa gratitude à Dieu pour la célébration du cinquantenaire mais également de sa joie de rencontrer tant d’hommes et de femmes, jésuites et laïcs qui « participent à la même mission, celle d’accompagner le peuple de Dieu ».

Un moment historique pour la Compagnie de Jésus

« Un moment historique pour la Compagnie de Jésus ». C’est en ces termes que le Secrétariat pour la Justice sociale et l'Ecologie a désigné cet évènement. C’est aussi l’avis que partage le Père Nyembo qui fait remarquer que la Compagnie de Jésus, au travers de cet apostolat, a été témoin de beaucoup d'événements dans le monde : « des catastrophes naturelles, des guerres, des évènements parfois causés par l'homme et qui visent à détruire l'humanité ». La Compagnie de Jésus, rappelle-t-il, a toujours été « présente au fil du temps pour chercher, malgré tout, à redonner aux fils et filles de Dieu le sourire et le sens de vivre en toute dignité ».
Un moment historique également pour la Compagnie de Jésus qui œuvre pour ramener « le monde au niveau de la célébration de la beauté et de la dignité tel que le Seigneur l'avait voulu ».

L'apostolat social dans la province de l'Afrique centrale

Le Père Nyembo participait à ces assises en sa qualité de Directeur du CARF à Lubumbashi. Une œuvre appartenant au secteur de l’apostolat social de la Province jésuite de l’Afrique centrale, Province qui s’étend sur l’Angola et la République démocratique du Congo. L’activité de l’apostolat social, rappelle-t-il, démarrait déjà « au lendemain de l’indépendance de la République démocratique du Congo », sous l’impulsion du Père Général Arrupe qui demandait que les jésuites accompagnent les jeunes nations naissantes. Depuis, un certain nombre decentres a vu le jour dont « le Centre d'études pour l'action sociale, CEPAS, à Kinshasa avec sa revue Congo-Afrique, le Centre Chrétien d’Action pour Dirigeants et Cadres d’Entreprises au Congo, CADICEC, créé en 1956, le Centre Munzihirwa qui s'occupe des enfants de la rue à Kinshasa, le Centre chéché à Bukavu ou même un hôpital à Djuma ». A travers ces structures, nous avons vraiment travaillé aux côtés de la population congolaise, affirme le Père Nyembo.

Une longue marche

« Jusqu’à aujourd'hui, nous sentons encore cet appel très fort du Seigneur tel que nous l’avions senti au début, pour continuer de travailler avec le peuple congolais et le peuple angolais », explique le Père Nyembo faisant remarquer que ce travail est certainement de longue haleine. Il a, par ailleurs, souligné que la longue période de dictature, soit près trois décennies, qu’a connue la République démocratique du Congo, a balancé ce pays dans une longue période d'instabilité notamment politique et sociale, dont il peine à sortir sortir. Le Père Nyembo en appelle donc à la recherche des voies et moyens pour parvenir à la vraie stabilisation de la vie politique dans ce pays du Grand- Lac.
Déjà, la Compagnie de Jésus, mieux l'Eglise catholique au Congo, « reste un partenaire fiable dans la recherche des solutions », fait-il observer, tout en précisant que dans tous les coins du pays, y compris là où les services étatiques éprouvent des difficultés d’accès. La Compagnie de Jésus est donc bien présente dans la société et rend d’énormes services à travers ses collèges, paroisses, centres spirituels et centres sociaux.

Le CARF, oasis d’espoir à Lubumbashi ?

Pour le Père Nyembo, le Centre Arrupe pour la recherche et la formation, CARF, « existe déjà depuis près de cinq ans. Il a commencé comme une cellule, une antenne du Centre d'études pour l'action sociale, CEPAS de Kinshasa » avec pour mission de s'occuper essentiellement de la recherche sur les questions minières, et qui a vite gagné son autonomie, souligne le Père Nyembo, qui indique que « beaucoup de recherches sur la gouvernance minière », ont été menées pour voir dans quelle mesure faire profiter les bénéfices des richesses au peuple congolais, au peuple katangais, et celui de Lubumbashi en particulier.
Toutefois, note le Directeur du CARF, « nous sommes réfléchissons sur ce qu’il faut faire pour aller au-delà des seules activités minières, car les recherches ont montré une forte dépendance par rapport à ce secteur ». Il préconise la transition minière qui implique une orientation vers d’autres secteurs « activités comme l'agriculture, l'élevage, la pêche, le tourisme, et toutes sortes d'activités culturelles qui peuvent rapporter beaucoup pour la stabilisation et le développement de notre peuple ».
Le Père Nyembo indique, par ailleurs, qu’il y a également un autre aspect important dont s’occupe le CARF, à savoir « accompagner les jeunes dans leur croissance et dans la recherche d'un avenir meilleur. Une jeunesse qui veut développer les attitudes d'entreprenariat, en créant soi-même son propre emploi pour devenir indépendant. Cet aspect, relève-il, est compris dans les préférences apostoliques universelles de la Compagnie de Jésus.

Entrétien de Jean-Paul Kamba avec le Père Jean Nyembo, SJ

 

 

20 novembre 2019, 19:00