Recherche

Vatican News
15102019 Cardinal Christian Tumi : Archevêque émérite de Douala 15102019 Cardinal Christian Tumi : Archevêque émérite de Douala  

Cameroun : Le Cardinal Christian Tumi souffle sur sa 89ème bougie

L’Archevêque émérite de Douala, le cardinal Christian Tumi a célébré le mardi 15 octobre 2019, ses quatre-vingt-neuf ans d’âge.

Jean-Paul Kamba, SJ (Avec Paule Valérie MENDOGO) - Cité du Vatican

L’Archevêque émérite de Douala est né le 15 Octobre 1930 à Kikaikela ki, une localité de la région du Nord-ouest Cameroun. Ordonné prêtre le 17 avril 1966, il est nommé Evêque de Yagoua et ordonné le 6 Janvier 1980. Le 17 Mars 1984, il est nommé deuxième archevêque de Garoua. Créé cardinal par le Pape Jean Paul II le 28 Juin 1988, il est transféré et nommé deuxième Archevêque de Douala le 21 Septembre 1991.

Après le service, toujours au service

Après 19 années d’un ministère épiscopal très fructueux dans l’archidiocèse de Douala, l’ancien Archevêque de Douala qui prit sa retraite le 17 Novembre 2010, occupe désormais son temps à la prière, à quelques tournées pastorales, à la lecture, à l’accompagnement spirituel et à la participation à la vie sociopolitique de son pays. Tout récemment, il vient de jouer un rôle majeur dans le grand dialogue national à Yaoundé, organisé pour trouver des solutions à la crise sociopolitique dans les régions du Nord-ouest et du Sud-ouest.

Aux racines d’un ministère

En fêtant ses 89 ans d’âge, le cardinal Tumi, est revenu sur les principes de vie qui ont forgé sa personnalité et nourri son ministère épiscopal. Lors de mon ordination sacerdotale en 1966, confie-t-il, j’avais pris trois décisions personnelles auxquelles j’ai été fidèle jusqu’à ce jour : « Ne jamais attaquer nommément personne quand je prêche. Je peux condamner le mal en général mais jamais indexer quelqu’un ; j’irais n’importe où que mon évêque m’enverra ; je n’accepterais jamais l’invitation d’un parti politique ; je ne suis pas dans la politique partisane, mais j’aime la vie politique de mon pays ».
Nous sommes envoyés au monde et donc, nous sommes envoyés en mission pour évangéliser la politique et le politicien, a également souligné le cardinal Tumi.

Pieux et très ponctuel

En homme de caractère, pieux et ponctuel, le cardinal Tumi a su relever le niveau économique et assainir la gestion financière de l’Archidiocèse de Douala. A ce sujet, il a indiqué que trois valeurs lui étaient plus chères : le respect de soi et de l’autre, la simplicité ainsi que le rejet de la superstition. Le cardinal Tumi marque aussi les camerounais par son ouverture à la différence socioculturelle et linguistique.
 

15 octobre 2019, 16:47