Cerca

Vatican News
Père Joseph Rabenirina, SJ, aumônier de l’université d’Antananarivo et du mouvement international des étudiants catholiques, MIEC/Madagascar Père Joseph Rabenirina, SJ, aumônier de l’université d’Antananarivo et du mouvement international des étudiants catholiques, MIEC/Madagascar 

Les malgaches sont prêts pour accueillir le Pape, selon le Père Rabenirina, SJ

Le Pape, pour son voyage apostolique du 4 au 10 septembre 2019 se rendra successivement au Mozambique, à Madagascar, et à Maurice. Le Père jésuite malgache Joseph Rabenirina, aumônier de l’université d’Antananarivo et du mouvement international des étudiants catholiques, MIEC, à Madagascar parle des préparatifs des malgaches pour accueillir le Saint-Père.

Jean-Pierre Bodjoko, SJ – Cité du Vatican

Durant son voyage apostolique à Madagascar, qui débutera le vendredi 6 septembre 2019, dans la capitale malgache, Antananarivo, le Pape rencontrera le président Andry Rajoelina au Palais présidentiel, avant la rencontre avec les autorités, la société civile et le corps diplomatique en début de matinée. Il prononcera ensuite une homélie lors de l’office des tierces au monastère des carmélites déchaussées. Il rencontrera ensuite les évêques du pays à la cathédrale de l’Immaculée Conception, appelée aussi cathédrale d’Andohalo. Puis s’en suivra la visite à la tombe de la bienheureuse Victoire Rasoamanarivo, avant de conclure la journée par une veillée avec les jeunes dans le champ diocésain de Soamandrakizay. Le dimanche 8 septembre, le Saint-Père célébrera la messe en ce même lieu, d’où il récitera ensuite la prière de l’Angélus. Dans l’après-midi, François visitera le village d’Akamasoa du père Pedro, la “Cité de l’Amitié”. Il se rendra ensuite sur le chantier de Mahatzana pour y réciter une prière pour les travailleurs. Cette seconde journée sur la Grande île se terminera par la rencontre avec les prêtres, religieuses et religieux, les personnes consacrées et les séminaristes au collège Saint-Michel de la Compagnie de Jésus.

Collaboration entre l’Eglise et le gouvernement malgache

Le Père Joseph Rabenirina, aumônier de l’université d’Antananarivo et du mouvement international des étudiants catholiques, MIEC, à Madagascar, affirme que le peuple catholique malgache est enthousiaste et se prépare pour cette visite du Saint-Père. Par ailleurs, le Père Rabenirina donne quelques particularités sur les préparatifs de l’accueil, dont une neuvaine nationale qui précèdera l’arrivée du Pape, l’information et l’invitation aux malgaches non-catholiques à se joindre à l’Eglise pour accueillir le Saint-Père. Pour ce qui est de l’aménagement des espaces nécessaires pour le bon déroulement des activités prévus durant cette visite, la capitale Antananarivo est presque prête. Vingt et une paroisses de la capitale sont prêtes à accueillir les pèlerins qui viendront de tout le pays. En outre, la Conférence épiscopale de Madagascar, avec l’aide du gouvernement, est en train d’aménager Soamandrakizay, où le Pape célébrera la messe, le 8 septembre.

Pour bien gérer la participation des chrétiens dans ce moment historique, l’Eglise de Madagascar a mis au point un programme d’inscription, qui a initié en mars dernier, et s’est conclu fin juillet. Le nombre de fidèles inscrits est d’environ 600.000. Toutefois, l’organisation est prête s’attend à accueillir entre 800 et 900.000 personnes. Par conséquent, des billets ont été préparés pour ceux qui n’ont pas réussi à s’inscrire dans le temps prévu, mais qui voudraient participer à la grand’messe à Soamandrakizay.

Une attente teintée d’espoir

Le Père Rabenirina parle aussi de l’implication des jeunes dans ces préparatifs. Ces derniers se sont inscrits massivement comme volontaires. Ils recevront pour cela une formation en vue de favoriser le bon déroulement des évènements. 

Mise à part l’organisation et le volontariat, les jeunes espèrent profiter de l’occasion de la visite du Saint-Père pour présenter les problèmes et difficultés auxquels ils font face dans leur pays.

En outre, le Père Rabenirima, en tant que jésuite, assure l’enthousiasme de sa communauté à accueillir François, lui-même jésuite. Selon lui, les jésuites de Madagascar sont prêts à accueillir le Pape mais aussi prêts pour la mission de soulager le peuple qui affronte des difficultés socio-économiques que traverse le Madagascar actuellement.

En somme, le Père jésuite Joseph Rabenirina a rappelé les principales activités de la Compagnie de Jésus à Madagascar : la formation des jeunes jésuites, la formation dans l’Eglise (clergés, laïcs, futurs prêtres et religieux), l’éducation de base, l’éducation supérieure, l’apostolat social et environnemental, les Exercices Spirituels, l’apostolat paroissial et auprès des districts missionnaires.

02 septembre 2019, 16:35