Cerca

Vatican News
Mgr Léon Kalenga Badikebele (Photo : JP Bodjoko, SJ/Vaticannews) Mgr Léon Kalenga Badikebele (Photo : JP Bodjoko, SJ/Vaticannews) 

Mgr Léon Kalenga, Nonce apostolique en Argentine n’est plus

Mgr Léon Kalenga Badikebele, Nonce apostolique en Argentine depuis un peu plus d’un an, est mort mercredi soir 12 juin 2019 à Rome à l’âge de 62 ans.

Jean-Pierre Bodjoko, SJ – Cité du Vatican

Originaire de la République démocratique du Congo, Mgr Kalenga était hospitalisé depuis la mi-mai dans une clinique de Rome où il avait été opéré en urgence à la suite d’une grave et soudaine maladie.

Jeudi, avant d’entamer d’échanger avec les représentants pontificaux qu’il a rencontrés, le Saint-Père a demandé de prier avec lui pour le prélat défunt, d’abord en silence, puis en récitant un ‘Notre Père’ et un ‘Je vous salue Marie’.

Né à Kamina, au sud de la République démocratique du Congo, il fut ordonné prêtre le 5 septembre 1982 pour le diocèse de Lwebo. C’est en 1990 qu’il entra au service diplomatique du Saint-Siège, servant dans les nonciatures de Haïti, du Guatemala, de Zambie, du Brésil, d’Égypte, du Zimbabwe et du Japon.

Un grand admirateur de Mgr Oscar Romero

Nommé Nonce apostolique au Ghana le 1er mars 2008 par Benoît XVI, il fut consacré évêque le 1er mai de la même année par le cardinal Tarcisio Bertone, alors Secrétaire d’Etat. Mgr Kalenga sera ensuite transféré comme Nonce au Salvador et au Belize en 2013. Au Salvador, il œuvra notamment en faveur de la béatification de Mgr Oscar Romero. Le 17 mars 2018, le Pape François l’avait choisi comme Nonce dans son pays natal, l’Argentine.

Alors qu’il était Nonce apostolique, Mgr Léon Kalenga, premier et unique Nonce originaire de la République démocratique du Congo, avait décrit au micro de Radio Vatican, le 22 mai 2015, ce que représentait pour lui la béatification et la vie de Mgr Oscar Romero. En même temps, il exhortait ses frères pasteurs, prêtres, à aimer les pauvres comme Oscar Romero. On peut voir en cette exhortation un testament de Mgr Kalenga qui estimait en effet que connaitre la vie des gens hors du commun comme Oscar Romero, il y a quelque chose qui vous change. Parce qu’il est un exemple à suivre. C’est, selon lui, l’une des recommandations également du Pape François qui souligne que le pasteur doit avoir l’odeur des brebis. Rester et vivre au milieu de son peuple.

Personnellement, Romero m’a beaucoup inspiré, avait estimé Mgr Kalenga qui soutient que ce pasteur n’avait jamais prêché la violence. Et ce, jusqu’aux derniers moments de sa vie. Mgr Romero invitait également les soldats à ne pas tuer, à préserver la vie de leurs frères. Il a prêché l’amour et le pardon. C’est ainsi que le Seigneur lui  accordé cette grâce de mourir pendant qu’il célébrait la messe. Son sang qui a coulé sur l’autel et qui s’est mêlé à celui du Christ, représente un symbole très fort. Il a été déclaré martyr parce qu’il a versé son sang pour Jésus et pour l’amour des pauvres.

Mgr Léon Kalenga Badikebele au micro de Jean-Pierre Bodjoko, SJ

Photogallery

Mgr Léon Kalenga
13 juin 2019, 19:58