Cerca

Vatican News
Image d'illustration Image d'illustration   (Vatican Media)

Enlèvement d'un autre prêtre dans l'Etat de Kaduna au Nigeria

Le père John Bako Shekwolo, curé de la paroisse Sainte Thérèse d'Ankuwa, dans l’Etat de Kaduna au Nigéria, a été enlevé le 25 mars 2019 à son domicile.

Service Français-Afrique, (avec Fides) - Cité du Vatican

L'enlèvement du père Shekwolo a été confirmé par une déclaration signée par le Chancelier de l'Archidiocèse de Kaduna, Mgr Daniel J. Kyomm : « Nous sommes au regret d’annoncer que l’un de nos prêtres, le Père John Bako Shekwolo a été enlevé par des inconnus. Alors que nous demandons aux fidèles de prier pour une rapide libération du Père Shekwolo, nous faisons appel aux consciences de ceux qui l’ont enlevé afin qu’ils le relâchent sain et sauf ».

L'Association chrétienne du Nigeria, CAN, qui regroupe les différentes confessions chrétiennes du pays, a condamné l’enlèvement du prêtre, tout en invitant elle aussi à sa libération. « Il est triste que l’Etat de Kaduna soit devenu le centre des activités criminelles liées aux enlèvements, son gouvernement ne faisant presque rien pour y mettre un terme », indique le président de l'Association chrétienne du Nigeria, le pasteur John Joseph Hayab. Cela montre, insiste le pasteur, que le gouvernement a échoué, quant à ce qui concerne la sécurité des personnes et des biens. L’association invite le gouvernement et les organismes de sécurité à assumer leur responsabilité de protéger les vies et les biens, qui constitue l'essence même de tout gouvernement.
 

28 mars 2019, 11:10