Cerca

Vatican News
22102017_162313_Bishop-Nfumbusa-Tanzania.jpg Tanzanie (Photo d'archives) 

Tanzanie: Un incendie au Grand Séminaire Segerea de St Charles Lwanga

Le choc électrique survenu après une décharge électrique, serait à l’origine de l’incendie qui s’est déclaré le 15 janvier 2019 au Grand Séminaire Segerea de Saint Charles Lwanga dans l’archidiocèse de Dar es Salaam.

Français-Afrique – Cité du Vatican

Le Recteur du Séminaire, le Père Ndabhatinya explique les circonstances du sinistre : « C'est notre coutume tous les mercredis soirs, nous nous rencontrons pour nous détendre. Alors que nous procédions à la récréation, tout à coup, nous avons senti l'odeur de quelque chose qui brûlait, et après quelques secondes, nous avons entendu un bruit comme une explosion d'une chose ».
« Puis nous avons vu le feu qui avait commencé à brûler au premier étage, où se trouvent nos chambres. Nous avons fait appel à l'aide de nos étudiants, les séminaristes, pour qu'ils viennent aider ceux qui étaient coincés dans les chambres à sortir. Puis nous avons contacté les pompiers qui sont venus pour éteindre l'incendie », a-t-il renchéri.
Le Père Tobias Ndabhatinya s’est réjoui qu’aucune perte en vie humaine n’a été enregistré. Il a en effet salué la bravoure des séminaristes qui sont intervenus en temps utiles pour voler au secours de leurs formateurs pris dans le feu. Il a précisé que ceux-ci ont pu sauver les voitures du séminaire en les poussant, certains les ont même soulevé manuellement. De même, le Père Ndabhatinya a remercié leurs voisins pour leur assistance.

Une rapide descente sur le lieu

Aussitôt informé de la nouvelle, les évêques tanzaniens qui se trouvaient en session de formation ont dû interrompre temporairement leur programme pour se rendre sur le lieu.
S’exprimant au nom de la Conférence épiscopale de Tanzanie, CET, Mgr Flavien Kassala, Vice-Président de cette structure a encouragé ses confrères sinistrés : « Nous avons vu et avons été témoins de la façon dont le feu a consumé le bâtiment, mais nous vous demandons d’être calmes pendant que vos évêques travaillent sur d’autres questions ».
« Les évêques convoqueront une réunion d’urgence pour voir dans quelle mesure assurer immédiatement un logement et d’autres besoins aux prêtres et aux séminaristes qui ne sont plus rester qu’avec les vêtements qu’ils portaient le jour de l’incident », a affirmé Mgr Kassala qui a déclaré en définitive que les évêques en appelaient à la générosité des chrétiens et des hommes de bonne volonté, afin de pourvoir à la réhabilitation du séminaire dans le plus bref délai.

 

19 janvier 2019, 16:31