Version Béta

Cerca

Vatican News

Synode : Ils ont dit…

La XVe Assemblée générale ordinaire du Synode des évêques s’achève. L’Eglise africaine a été présente à cette rencontre dont le point focal a été la préoccupation pastorale de l’Eglise pour la jeunesse.

Jean-Pierre Bodjoko, SJ – Cité du Vatican

Les participants africains aux travaux de la XVe Assemblée générale ordinaire du Synode des évêques sur les jeunes, la foi et le discernement vocationnel se sont exprimés lors de cette assemblée. Tour d’horizon de leurs propos lors de différents entretiens qu’il nous ont accordés, avec images souvenirs :

« Les jeunes en Centrafrique ont besoin qu’on puisse désarmer ceux qui sont porteurs d’armes et qu’on puisse prendre maintenant les armes de la Foi, les armes du dialogue pour exprimer les attentes, les angoisses, les préoccupations et trouver les solutions en société ». (Cardinal Dieudonné Nzapalainga, Archevêque de Bangui en Centrafrique)

« Les politiciens se servent des jeunes pour accéder au pouvoir ». (Henriette Camara, auditrice, Guinée)

« Si nous enseignons les choses que nous ne vivons pas, les jeunes ne nous suivront pas, ils iront ailleurs ». (Mgr Bienvenu Manamika Bafouakouahou, Evêque de Dolisie en République du Congo)

« Les jeunes font face au problème d’analphabétisme et de pauvreté … L’une des manières pour leur permettre de se sentir à l’aise, c’est qu’ils soient alphabétisés pour qu’ils puissent s’exprimer, et puissent dire ce qu’ils pensent ».  (Mgr Joseph Atanga, SJ, Archevêque de Bertoua au Cameroun)

« Nous devons écouter les jeunes ». (Mgr Servilien Nzakamwita, Evêque de Byumba au Rwanda)

Synode 2018…

« Les jeunes Africains veulent vivre dignement ». (Mgr Fridolin  Ambongo Besungu, Archevêque coadjuteur de Kinshasa en RD Congo)

« Il faut aider les jeunes par le développement humain intégral, à se prendre en charge, à s’assumer ». Mgr Gaspard Beby Gneba, Evêque de Man en Côte-d’Ivoire

« Les jeunes veulent une place dans l’Eglise ». Desfortunées Kuissuk Feupeussi, Auditrice, Cameroun

                            Les jeunes,…

« Nous voulons que l’Eglise prenne le temps de nous écouter ». (Merveille Mantantu Vita, auditrice, RD Congo)

« L’essentiel pour nous, c’est d’aider les jeunes à prendre leur place dans l’Eglise ». (Mgr Eusebius Chinekezi Ogbonna Managwu, Evêque de Port-Gentil au Gabon)

« Les jeunes ont soif de vivre leur vie et l’Eglise doit répondre à leurs attentes en travaillant, en étant avec eux et pour eux ». (Fabien Raharilamboniaina, Evêque de Mondava à Madagascar)

« La société de demain dépendra de comment nous nous occupons des jeunes aujourd’hui ». (Mgr Célestin Marie Bawilima Gaoua, Evêque de Sokodé au Togo)

« Pour que des vocations soient réelles et solides, il faut que la foi soit aussi enracinée ». (Mgr Blaise Nzeyimana, Evêque de Ruyigi au Burundi)

                                         …la foi…

« La jeunesse congolaise exprime le besoin de vivre en paix et de voir ses aspirations évoluer normalement, à l’image de la jeunesse d’autres cieux ». (Mgr Marcel Utembi Tapa, Archevêque de Kisangani en RD Congo)

« Si les jeunes demandent aujourd’hui à l’Eglise de les écouter, il faut que les jeunes à leur tour écoutent l’Eglise ...  Il faut la culture de l’attention ; quand il n’y a pas l’attention on ne peut pas écouter l’autre ». (Mgr François Xavier Gnonhossou, Evêque de Dassa-Zoumé au Bénin)

« Le Synode ouvre les jeunes à la vie de l’Eglise ». (Gabin Djimtoloum Djenaroum , Auditeur, Tchad)

« J’espère de ce Synode, de la motivation pour qu’au retour dans mon pays, j’essaie d’être plus ouvert aux jeunes, plus attentifs, plus accueillant et aider les jeunes à prendre leur place effective, dans la communauté catholique, dans l’Eglise ». (Mgr André Gueye, Evêque de Thiès au Sénégal)

« Beaucoup de jeunes n’ont pas accès à une éducation de qualité ». (Mgr Gabriel Sayaogo, évêque de Manga au Burkina Faso)

                                    …et le discernement vocationnel  

« Nous travaillerons sur l’éducation et les valeurs chrétiennes des jeunes ». (Mgr Willy Ngumbi Ngengele, Evêque de Kindu en RD Congo)

« L’Eglise est là pour aider les jeunes ». (Mgr Alexis Aly Tagbino, évêque auxiliaire de Kankan en Guinée)

« Il faut s’écouter entre les jeunes, faire des partages avec les adultes, s’enrichir de l’expérience vécue au Synode » (Sophie Rakotoroalahy, Auditrice, Madagascar)

« Le Synode est une occasion pour l’Eglise d’être à l’écoute de sa jeunesse et l’aider à surmonter les difficultés de la vie. »  (Mgr Martin Waingue Bani, évêque de Doba au Tchad)

27 octobre 2018, 19:34