Vatican News
Des étudiantes birmanes dans un établissement scolaire de Rangoun, le 21 juillet 2020, au premier jour de la réouverture des écoles du pays Des étudiantes birmanes dans un établissement scolaire de Rangoun, le 21 juillet 2020, au premier jour de la réouverture des écoles du pays  (AFP or licensors)

Birmanie: les catholiques impliqués dans le soutien aux personnes en quarantaine

La pandémie de coronavirus s’est peu propagée en Birmanie, notamment grâce à la mise en quarantaine des personnes revenant de l’étranger. Comme le constate un évêque du pays, les catholiques sont très présents auprès des malades ou des personnes placées en isolement, en particulier par le biais de la Caritas locale.

«Nous devons nous entraider et faire preuve de la plus grande solidarité envers les personnes dans le besoin et vulnérables, en cette période où le Myanmar est touché par la pandémie de Covid-19», a expliqué il y a quelques jours Mgr John Hsane Hgyi, évêque du diocèse de Pathein, au sud-ouest de la Birmanie, dans la région d'Ayeyarwady.

Le prélat assure que l’Église catholique birmane est très engagée dans l’aide aux personnes touchées par le coronavirus. Il est allé lui-même visiter des centres de quarantaine mis en place au sein de l'Université de Pathein, où de nombreux volontaires catholiques prêtent main forte. «La raison pour laquelle nous sommes venus ici est d'offrir une aide humanitaire. Je suis très reconnaissant envers ceux qui ont accepté notre aide et qui dirigent cette initiative», a expliqué Mgr John Hsane Hgyi.

Un comportement exemplaire

Sa visite s’est déroulée en réponse à l’invitation du père Peter Myat Thura, directeur du service social "Karuna" à Pathein, qui correspond à la Caritas locale. Le prêtre précise que la plupart des personnes vivant dans le centre sont revenues de Thaïlande et doivent rester en isolement ou ont été détectées comme positives au coronavirus. Les catholiques qui «sont présents dans l'organisation, apportent de la nourriture, des fournitures médicales et de l'aide humanitaire à tous ceux qui sont accueillis, indépendamment de leur religion ou de leur origine ethnique», ajoute-t-il.

Mgr Hsane Hgyi se félicite du comportement des Birmans face à la pandémie, car ils ont fait preuve de bonne volonté et de solidarité. «L'attitude exemplaire de la population de Birmanie est un bon témoignage et fait du bien à l'image du pays. Ce moment historique représente une opportunité», estime-t-il, et l’Église la saisit en s’impliquant dans la lutte contre la pandémie, notamment par l’activité de la “Karuna”.

En Birmanie, plus de 21 000 personnes ont été placées en quarantaine dans quelque 3 000 structures prévues pour cela, comme l'a indiqué le ministère de la Santé.

Selon un rapport de l'Organisation internationale pour les migrations, plus de 85 000 migrants sont rentrés en Birmanie depuis la Thaïlande entre mars et juillet, et 44 000 autres depuis la Chine. Le pays a donc effectué d’importants contrôle aux frontières et développé la mise en quarantaine. Jusqu'à présent, 343 cas de Covid-19 ont été constatés en Birmanie, avec 6 décès et 282 personnes guéries.

(Avec Fides)

27 juillet 2020, 11:36