Vatican News
Chapitre général ordinaire des frères mineurs - Rome, juillet 2021 Chapitre général ordinaire des frères mineurs - Rome, juillet 2021 

Le Pape aux frères mineurs: le renouveau vient de la rencontre

Le Saint-Père a adressé un message aux Frères mineurs qui clôturent demain 18 juillet leur chapitre général. Le renouveau de la vision de l’Ordre passe par un retour à l’expérience fondatrice vécue par saint François: la rencontre avec les plus pauvres, a-t-il affirmé.

Le Pape ouvre son message par un salut au nouveau ministre général de l’Ordre, le père Massimo Giovanni Fusarelli, élu le 11 juillet dernier au cours du chapitre général; il relaie donc le frère Michael A. Perry comme 121e successeur de saint François. Ce chapitre général ordinaire, tenu à Rome, était centré sur le thème: «Renouveler notre vision: embrasser notre avenir», et c’est précisément sur cette formule qu’est revenu le Pape, soulignant qu’il n’est point de renouveau ni avenir sans le Christ ressuscité.

«Renouveler sa vision: c'est ce qui est arrivé au jeune François d'Assise. Il l'atteste lui-même, en racontant l'expérience que, dans son Testament, il place au début de sa conversion: la rencontre avec les lépreux, lorsque “ce qui était amer a été changé en douceur de l'âme et du corps”», rappelle le Saint-Père. Aux racines de la spiritualité franciscaine, poursuit-il, se trouve cette rencontre avec les petits et les souffrants. C’est à travers la miséricorde offerte à son prochain que Dieu a touché le cœur de François. «Le renouvellement de votre vision ne peut que partir de ce nouveau regard avec lequel contempler le frère ou la sœur pauvre et marginalisé, signe, presque sacrement de la présence de Dieu», estime l’évêque de Rome.

C’est proprement de cette expérience concrète de rencontre avec le prochain que peut surgir une énergie nouvelle pour regarder vers le futur des frères mineurs.

Se laisser provoquer par les derniers de notre temps

Cette force ne peut venir que de l’Esprit-Saint, encore à l’œuvre aujourd’hui pour redonner fraicheur et énergie à chaque frère, pour peu qu’il se laisse «provoquer par les derniers de notre temps». Le Pape encourage donc les frères mineurs à aller à la rencontre des hommes et femmes qui souffrent dans leur corps et leur âme pour leur offrir une présence humble et fraternelle ; à aller vers «une création blessée (…) qui souffre d’une exploitation déformée des biens de la terre pour l'enrichissement de quelques-uns, tout en créant des conditions de misère pour beaucoup»; à aller comme hommes de dialogue, cherchant à construire des ponts à travers le don de la fraternité et de l’amitié sociale ; à aller comme hommes de paix et de réconciliation vers les semeurs de violence et leurs victimes. «De ces rencontres, vous recevrez un élan pour vivre toujours plus pleinement l’Évangile».

Alors que l’Ordre affronte les défis liés au manque de vocations et au vieillissement, les frères sont appelés par le Pape à ne pas céder à l’angoisse et à la peur qui empêchent d’ouvrir le cœur et l’esprit au renouveau que l’Esprit Saint suscite en eux et parmi eux. Pointant un héritage spirituel d’une richesse inestimable, François leur rappelle enfin qu’un regard renouvelé se reçoit avant tout dans la proximité avec les plus pauvres, les victimes de l’esclavage moderne, les réfugiés et les exclus de ce monde: «ce sont vos maitres. Embrassez-le comme le fit saint François !»

17 juillet 2021, 12:04