Vatican News
Le bus frappé par l'attentat du 28 décembre 2018 en Égypte. Le bus frappé par l'attentat du 28 décembre 2018 en Égypte.  (ANSA)

Égypte: les condoléances du Pape pour les victimes de l’attentat de Gizeh

Dans un télégramme adressé au président égyptien al-Sissi, le Pape condamne l’acte «brutal et insensé» qui a causé la vie à quatre personnes dans un bus touristique.

Le Pape François s’est dit «profondément attristé en apprenant la récente attaque à la bombe près de Gizeh». «En déplorant cet acte brutal et insensé, il prie pour les victimes et leurs familles, pour les blessés et pour le personnel d’urgence qui est en train d’apporter son aide généreuse». C’est ainsi que dans un télégramme signé par le cardinal-Secrétaire d’État Pietro Parolin, et adressé au président égyptien Abdel Fattah al-Sissi, le Pape a exprimé ses condoléances et diffusé sa bénédiction sur l’Égypte, après l’attentat d’hier soir dans lequel quatre personnes ont été tuées par l’explosion qui a frappé un bus touristique près des pyramides de Gizeh.

Les victimes sont trois touristes vietnamiens et une guide égyptienne. Le véhicule, sur lequel voyageaient 14 personnes, a été frappé par un engin caché dans un mur alors qu’il parcourait une route éloignée des parcours touristiques traditionnels.

L’attaque n’a pas encore été revendiquée, mais, en riposte, les forces de sécurité égyptienne ont abattu 40 terroristes présumés dans la région de Gizeh et dans le Sinai du Nord. Le ministère égyptien de l’Intérieur a expliqué que les raids avait été mené en raison d’informations sur des attaques imminentes contre des institutions de l’État, contre l’industrie du tourisme, les forces armées, la police et les églises.

29 décembre 2018, 17:08