Vatican News

Décès de Robert Hossein, comédien à la recherche de Dieu

Le comédien et metteur en scène français Robert Hossein, célèbre pour plusieurs grands rôles au cinéma et ses mises en scène de spectacles grandioses, est décédé ce 31 décembre à l’hôpital après «un problème respiratoire» a annoncé son épouse, Candice Patou.

Vatican News

Sa voix grave était reconnaissable entre mille, et résonne encore dans la mémoire de millions de passionnés de théâtre et de cinéma : Robert Hossein, acteur, comédien et metteur en scène infatigable, est décédé ce jeudi 31 décembre à l’âge de 93 ans, qu’il avait fêté mercredi. Amoureux du cinéma et du théâtre populaire, il restera pour beaucoup Joffrey de Peyrac dans la série des Angélique, ou celui qui demandait au public de se prononcer sur le sort de Marie-Antoinette au terme d’un spectacle évoquant le procès de la reine.

C'est à partir des années 1970, il fut surtout connu pour la mise en scène de grands spectacles sur des personnages historiques: Napoléon, De Gaulle, Jean-Paul II, Jésus firent l'objet de spectacles qui marquèrent les esprits. En septembre 2006, les représentations de Ben-Hur au Stade de France rencontrèrent un grand succès.

Ce homme profondément croyant avait également monté un spectacle en 2011 sur l’esplanade des Sanctuaires de Lourdes, lors de la fête de l’Assomption, intitulé Une femme nommée Marie. C’était une des preuves artistiques de sa quête spirituelle et de son désir de transmettre, par le théâtre, une certaine approche de l’amour de Dieu.

Visite au Vatican en 2016

En 2016, il s’était rendu au Vatican et avait assisté à l’audience générale du Pape François. À cette occasion, il avait présenté au Saint-Père son livre Je crois en l’homme parce que je crois en Dieu (Presses de la Renaissance), rédigé en collaboration avec le journaliste François Vayne. Dans ce livre, Robert Hossein raconte avoir été baptisé dans l’Église catholique au seuil de la cinquantaine, dans les années 1970.

Nous avions rencontré Robert Hossein à l'occasion de cette visite. Dans cet entretien accordé à Cyprien Viet, il avait confié sa motivation pour la défense d’un théâtre populaire qui permette aux jeunes de trouver des perspectives de culture, de sens et de foi.

Entretien en 2016 avec Robert Hossein
31 décembre 2020, 13:31