Vatican News
Paroisse latine de la Sainte Famille à Gaza City - archives Paroisse latine de la Sainte Famille à Gaza City - archives 

Une collecte du patriarcat latin pour les chrétiens de Gaza

Les fidèles de Terre Sainte sont appelés à la générosité envers leurs frères gazaouis, éprouvés par le récent conflit entre Israël et le Hamas. Une collecte spéciale aura lieu ce dimanche 30 mai, en la solennité de la Sainte Trinité.

Dans une lettre adressé à tous les fidèles et prêtres de son vaste diocèse, Mgr Pierbattista Pizzaballa leur demande de «partager certaines de (leurs) ressources» pour soulager la détresse des chrétiens de Gaza et répondre aux besoins apparus après les jours de guerre et de bombardements entre le Hamas, qui dirige l’étroite bande côtière, et l’État hébreu. Dans toutes les paroisses d’Israël, Palestine, Jordanie et Chypre, la collecte de ce dimanche, solennité de la Sainte Trinité, sera donc destinée à la petite paroisse latine de Gaza. Ceux qui le souhaitent peuvent également effectuer des virements bancaires.

Noyée au milieu de quelque 2 millions d’habitants -pour une superficie totale de 365 km2- les chrétiens de Gaza représentent aujourd’hui environ 1 300 âmes, majoritairement grec-orthodoxes ; ce nombre s’élevait à 3 000, il y a 10 ans. L’Église catholique latine n’y dispose que d’une seule petite paroisse, Notre-Dame de la Sainte Famille, en plein cœur de Gaza City. 120 fidèles y sont rattachés.

La paroisse gère également deux écoles, ouvertes aussi bien aux chrétiens qu’aux musulmans. L’une d’elles, confiée à la congrégation des Sœurs du Rosaire, a d’ailleurs subi quelques dégâts lors des derniers bombardements israéliens.

Ces 12 jours de conflit ont causé de très importants dégâts matériels dans ce territoire enclavé, déjà ruiné par de précédents conflits et soumis à un sévère blocus israélien ; on compte 254 morts côté palestinien – dont 66 enfants- et 12 côté israélien.

28 mai 2021, 12:49