Vatican News
Mgr Henrique Soares da Costa (1963-2020). Mgr Henrique Soares da Costa (1963-2020). 

Un troisième évêque du Brésil succombe au coronavirus

Mgr Henrique Soares da Costa, qui n’avait que 57 ans, s’est éteint hier, ce qui porte à trois le nombre d’évêques emportés par le coronavirus au Brésil. Le pays compte au total plus de deux millions de malades et plus de 78.000 morts dans cette pandémie.

Mgr Henrique Soares da Costa, évêque de Palmares, dans l'État brésilien de Pernambuco, est décédé hier à l'âge de 57 ans. Il était hospitalisé depuis le 4 juillet au service de soins intensifs de l'hôpital "Memorial San José" de Recife. Sa santé s'était détériorée ces derniers jours et il avait été intubé le 16 juillet après avoir été diagnostiqué avec le Covid-19. Depuis le début de la semaine, le diocèse de Palmares s'était réuni en prière par le biais des réseaux sociaux et d’internet.

Né en 1963 à Panado, dans l'État d'Alagoas, diplômé en philosophie de l'Université fédérale d'Alagoas (Ufal) puis en théologie dogmatique de l'Université pontificale grégorienne de Rome, Mgr da Costa a été ordonné prêtre en 1992 et il a été nommé évêque auxiliaire d'Aracaju par Benoît XVI en 2009. Il est devenu évêque de Palmares, sur nomination du Pape François en 2014.

Un évêque journaliste

Très impliqué dans les médias, il a été chroniqueur dans divers journaux catholiques locaux et animateur d'une émission de radio. Au sein de l'épiscopat brésilien, il a été président de la Commission pastorale pour l'éducation et la culture dans sa région ecclésiastique.

Mgr da Costa est le troisième évêque brésilien à mourir de la Covid-19, après Mgr Aldo Pagotto, archevêque émérite de Paraiba, décédé le 14 avril et Mgr Ercílio Simon, archevêque émérite du Passo Fundo, est décédé le 1er juin. Mais il s’agit du premier cas mortel impliquant un évêque en activité en Brésil, et surtout relativement jeune et ne semblant pas faire partie d’une catégorie de la population à risque. Le diocèse de Palmares fait part de son «immense tristesse» et fait savoir que ses obsèques auront lieu en l’absence de fidèles (sauf le clergé et quelques proches), afin de limiter le risque de contagion.

20 juillet 2020, 16:30