Vatican News
Soeur Angel Bipendu et le docteur Simone Patane, de la cellule Covid-19 de l'hôpital de Bergame, se rendant chez un patient, le 27 mars 2020. Soeur Angel Bipendu et le docteur Simone Patane, de la cellule Covid-19 de l'hôpital de Bergame, se rendant chez un patient, le 27 mars 2020.   (AFP or licensors)

Pandémie: la solidarité des diocèses italiens

En Italie, alors que le système de santé est à bout de souffle, plus d’une vingtaine de diocèses proposent leur aide et leur locaux au personnel soignant et aux personnes sans domicile fixe.

Vatican News 

À ce jour, 23 diocèses italiens ont offert à la Protection civile et au système national de santé leurs facilités pour plus de 500 places. L'engagement de la CEI (conférence épiscopale italienne) dans l'urgence du Covid-19 se poursuit donc en mettant à disposition leurs forces et leurs locaux, principalement pour les médecins, les infirmières et les personnes sans domicile fixe mises en quarantaine. 

21 diocèses (dans dix provinces ecclésiastiques) ont annoncé avoir mis à disposition environ 300 places pour l'accueil supplémentaire des sans-abri, en plus des logements résidentiels ordinaires qui tiennent compte des mesures de sécurité indiquées dans les décrets du gouvernement italien. 

Certains diocèses accordent une attention particulière au monde des prisons et aux conditions de ceux qui sortent à la fin de leur peine et se retrouvent sans alternative. «Il s'agit d'une charité étendue et constamment mise à jour, à l'appui de Caritas Italie, qui a lancé une campagne de collecte de fonds "Urgence coronavirus : le caractère concret de la charité", d'une durée d'un mois», peut-on lire dans le communiqué de la CEI. Mgr Stefano Russo, secrétaire général de la CEI, appelle par ailleurs à penser à toutes les personnes qui «font preuve de patience et insufflent de l'espoir chaque jour, en prenant soin de ne pas semer la panique mais la coresponsabilité».

La barre des 10 000 morts franchie 

Samedi 28 mars, l'Italie a dépassé les 10 000 morts causés par la pandémie de Covid-19, avec 889 comptabilisés en 24 heures, a annoncé la Protection civile. Avec 10 023 décès, la péninsule est le pays le plus endeuillé au monde par cette pandémie.

Elle a enregistré un total de 92 472 cas, avec une contagion qui poursuit son lent ralentissement: +8,3% jeudi, +7,4% vendredi et +6,9% ce samedi. Une note d'espoir malgré ces chiffres impressionnants : en Lombardie, la région la plus touchée de la péninsule avec près de 40 000 cas et près de 6 000 morts, le nombre de personnes hospitalisées avec des symptômes est resté quasiment stable (11 152, +15 en 24 heures), de même que celui des patients en soins intensifs (1 319, +27 en 24 heures).

29 mars 2020, 15:35