Vatican News
Les évêques venezueliens en conférence de presse le 21 février 2019. Les évêques venezueliens en conférence de presse le 21 février 2019.  

Venezuela: l'heure du changement a sonné, écrivent les évêques

L’opposant et président par intérim du Venezuela sérieusement mis en difficulté. L’Assemblée constituante, qui soutient le président Nicolas Maduro, a levé l’immunité parlementaire de Juan Guaido, autorise ainsi la continuations des poursuites pénales engagées contre l’opposant.

La Cour suprême du pays a ouvert une enquête contre Juan Guaido, l’accusant d’avoir usurpé les fonctions du président Maduro. «Rien ne nous arrêtera», a réagi Juan Guaido.

De leur côté, les évêques du pays ont diffusé mardi 2 avril un communiqué, où ils appellant au changement. Les évêques font référence à la situation de crise dans laquelle se trouve le pays. Le Venezuela est touché depuis maintenant plusieurs semaines par des pannes géantes d’électricité qui rendent le climat encore plus difficile, le pays était déjà touché par des pénuries de biens de bases: nourritures médicaments. 

Les évêques font part de leur profondes preoccupations, et signalent une “situation catastrophique en matière de soins de santé”. 

La Conférence épiscopale énumère les droits de l'homme qui continuent d'être violés au Venezuela et mentionne notamment “le génocide des Indiens pemones et des autres peuples indigènes du sud du pays", la "déportation forcée de Colombiens et de Vénézuéliens", qui remonte à la fermeture de la frontière en 2016 et les arrestations et tortures de prisonniers pour des raisons politiques.

Une nouvelle fois les évêques invitent les forces armées à se sentir avant tout comme faisant partie d’un peuple qu’ils doivent défendre et servir…

En conclusion les évêques exhortent à construire des ponts et à briser les murs de la division… “C’est notre défi, mais allons nous le relever”.

03 avril 2019, 18:13