Vatican News
2020.04.10 Bishop Moses Hamungole of Monze Diocese, Zambia

L'Église zambienne pleure Mgr Moses Hamungole

L’évêque de Monze en Zambie, Mgr Moses Hamungole, est décédé après avoir annoncé à ses fidèles qu’il était testé positif à la Covid-19.

Paul Samasumo - Cité du Vatican.

Le diocèse de Monze a annoncé que son évêque, Mgr Moses Hamungole, est décédé le mercredi 13 janvier 2021 en fin d'après-midi. C’est depuis le samedi 2 janvier que Mgr Hamungole avait été testé positif au nouveau coronavirus à l'hôpital de la mission de Monze. Il a ensuite été évacué à la capitale zambienne, Lusaka, où il était admis à l'hôpital Levy Mwanawasa qui dispose d'une équipe médicale destinée aux patients atteints de la Covid-19.

Le dernier mot à ses fidèles avant son repos éternel

Le 4 janvier, l’illustre disparu avait pris soin d’informer ses ouailles de son hospitalisation. Il avait écrit : « J'ai personnellement décidé de vous écrire au sujet de mon état de santé depuis samedi dernier (2 janvier). Avant cela, j'avais ce que je croyais être une grippe ordinaire qui a été confirmée samedi comme Covid-19, à l'hôpital de la mission de Monze ». Dans le même message, Mgr Hamungole indiquait qu’il se trouvait dans un état stable et remerciait ses fidèles pour leurs prières.

Evêque du diocèse de Monze

Le 10 février 2014, le pape François avait nommé le défunt évêque à la tête du diocèse de Monze. Il avait succédé à Mgr Emilio Patriarca. Lors de son ordination épiscopale, le 3 mai 2014, Mgr Hamungole avait appelé tous les membres de son diocèse à travailler en étroite collaboration avec lui. Avec un ton plein d’humour, il déclarait ce qui prend aujourd’hui un nouveau sens et fait écho à son court séjour en tant que pasteur du diocèse de Monze :

« Aujourd'hui, je me joins à vous sur le chemin de la foi qui a commencé en 1962, lorsque le diocèse a été créé. Je suis venu pour que nous voyagions ensemble et travaillions ensemble comme les enfants d'une même famille. À notre manière, nous répondons tous à l'appel de Dieu et à la vocation de suivre Jésus Christ. La nouvelle phase de notre cheminement, que nous entamons aujourd'hui, ne me concerne pas seulement. Elle l'est pour nous tous. Mon homonyme Moses (que l'on trouve dans la Bible) a voulu conduire son peuple vers la Terre promise. Il ne devait pas le faire. L'évêque Emilio a fait sa part, et nous pouvons tous voir, et nous apprécions ce qu'il a fait. Je suis venu pour faire ma part. Après moi, quelqu'un viendra et fera sa part ».

Natif de Kafue

Né le 1er mai 1967 à Kafue, à environ une demi-heure de route de Lusaka, Mgr Hamungole a fait ses études primaires à Kafue Boys, avant de poursuivre ses études secondaires, en 1986, au petit séminaire de Mukasa à Choma. En 1987, il a été admis au grand séminaire de St. Augustine à Mpima pour commencer ses études sacerdotales. Plus tard, en 1990, il a poursuivi ses études pastorales et théologiques au grand séminaire Saint Dominique de Lusaka, où il a obtenu son diplôme de théologie en 1994. Ordonné prêtre pour le compte de l'archidiocèse de Lusaka, le 6 août 1994, Mgr Hamungole était, au moment de sa nomination comme évêque, responsable de la rédaction Anglais-Afrique et du service swahili de Radio Vatican à Rome, en Italie.

Missions et études sacerdotales

Après son ordination sacerdotale, Mgr Hamungole a travaillé comme vicaire à Lusaka et à Kabwe, avant d'être nommé directeur du studio Yatsani TV Production Studios (aujourd'hui Lumen TV) en 1997. Deux ans plus tard, il a poursuivi ses études à l'université grégorienne de Rome, où il a obtenu une maîtrise en communication sociale en 2002.

Entre 2002 et 2009, Mgr Hamungole a travaillé au secrétariat de l'association des conférences épiscopales membres en Afrique de l'Est, AMECEA, à Nairobi au Kenya, en tant que secrétaire pour les communications sociales. Pendant son mandat à l'AMECEA, il a été élu président de SIGNIS Afrique, l'association mondiale des communicateurs catholiques. De l'AMECEA, Mgr Moses s'est rendu en Belgique pour commencer ses études de doctorat. Il a soutenu avec succès sa thèse de doctorat le 6 novembre 2015.

Du déjà vu

Plusieurs Zambiens et amis ont eu recours aux médias sociaux pour exprimer leur choc et leur sentiment de perte, à la suite du décès de l'évêque Moses. De même, ses anciens collègues de Radio Vatican ont exprimé leur émotion face au décès de l'évêque de Monze. Pour certains fidèles de son diocèse, cela ressemble à « du déjà vu ». Ils disent avoir vécu une expérience similaire lorsqu'un autre évêque de Monze, qu'ils aimaient beaucoup, est soudainement décédé. Mgr Paul Lungu, SJ, a été tué dans un horrible accident de voiture le 29 avril 1998. Il était âgé de 51 ans.

18 janvier 2021, 12:08