Recherche

Vatican News
La ministre italienne de la Justice, Marta Cartabia. La ministre italienne de la Justice, Marta Cartabia.  (Max Allegritti)

Nominations dans les Académies pontificales

Parmi les nouveaux membres de l’Académie pontificale des Sciences sociales figure notamment la ministre italienne de la Justice, Marta Cartabia.

Considérée par certains observateurs de la vie politique italienne comme une candidate potentielle à la succession du président de la République Sergio Mattarella, dont le septennat s’achèvera en janvier prochain, la ministre de la Justice Marta Cartabia rejoint le président du Conseil Mario Draghi comme membre de l’Académie pontificale des Sciences sociales. Elle a été nommée par le Pape François, ce lundi 13 septembre, membre de cet organisme institué par saint Jean-Paul II en 1994, et qui apporte des contributions à la réflexion des papes sur la doctrine sociale de l’Église.

Née en 1963, Marta Cartabia a notamment été présidente de la Cour constitutionnelle et professeur de Droit constitutionnel à l’université Bocconi de Milan. Elle est une spécialiste reconnue du droit européen et du rapport entre l’État et les confessions religieuses. Elle a notamment écrit un livre sur la pensée juridique de Benoît XVI.

Ce mardi 14 septembre, le prêtre dominicain Albino Barrera a également été nommé membre de l’Académie pontificale des Sciences sociales. Né aux Philippines en 1956 et ordonné prêtre en 1993, il est l’auteur de nombreux ouvrages dans le domaine de la théologie morale, de l’éthique économique, du développement et du commerce international.  Il enseigne actuellement au Providence College de Rhode Island, aux États-Unis.

Par ailleurs, ce mardi 14 septembre également, le Pape a nommé à la présidence de l’Académie romaine d’Archéologie le responsable du département d’archéologie de la Direction des Musées et des Biens culturels du gouvernorat de l’État de la Cité du Vatican, Maurizio Sannibale.

14 septembre 2021, 16:11