Vatican News
La somptueuse chapelle Sixtine ornée des tapisseries restaurées de Raphaël, exposées en février 2020 La somptueuse chapelle Sixtine ornée des tapisseries restaurées de Raphaël, exposées en février 2020 

Aux Musées du Vatican, une année 2021 encore sous le signe de Raphaël

«Si la pandémie le permet, les célébrations du cinquième centenaire de la mort de Raphaël ne s'arrêteront pas», explique la directrice des musées du Vatican, alors qu’une conférence internationale sur le peintre de la grâce est prévue en septembre 2021.

Paolo Ondarza - Cité du Vatican

Les célébrations des Musées du Vatican pour le cinquième centenaire de la mort de Raphaël Sanzio se poursuivent en 2021: Barbara Jatta l’a assuré lors d’une rencontre en ligne organisée lundi par le musée diocésain de Milan.

«Malgré les limitations imposées par le Covid, explique-t-elle à Vatican News, d'importantes initiatives ont eu lieu aux Musées du Vatican l’année dernière: c'est le cas de l'exposition des tapisseries de Raphaël dans la Chapelle Sixtine pendant la dernière semaine de février 2020, ou de la réouverture avec un nouvel éclairage de la huitième salle de la Pinacothèque avec les tapisseries restaurées et les trois retables identifiant les trois phases de l'activité de Raphaël». Les tableaux en question ont été ornés de cadres anciens qui avaient été préalablement redécouverts.

Aux Musées du Vatican, l'année en cours se déroulera également sous le signe de Raphaël: «si la pandémie nous le permet, poursuit la directrice des galeries pontificales, nous envisageons d’organiser une conférence internationale d'études qui devait se tenir en avril 2020: elle est prévue pour septembre 2021, nous verrons si cela se fera sur place ou en visioconférence». Les nouveautés ne s’arrêtent pas là, mais Jatta préfère ménager le suspense.

L'activité des Musées du Vatican ne s'est donc pas arrêtée, même pendant la pandémie, avec une mise en œuvre du secteur numérique et d'importantes restaurations comme celle de la salle de Constantin, la quatrième décorée par Raphaël au Vatican. Malgré les incertitudes liées aux restrictions imposées par la pandémie, «nous avançons, comme tout le monde, conclut Barbara Jatta, avec le privilège d'une main-d'œuvre vaticane entièrement vaccinée qui nous permet de travailler en présence et en toute sécurité».

13 avril 2021, 15:12