Vatican News
Le cardinal Pietro Parolin. Le cardinal Pietro Parolin.  (ANSA)

Le cardinal Parolin au Cameroun, un signe de l’attention du Pape pour l'Afrique

Le secrétaire d’État du Saint-Siège visitera ce pays d’Afrique centrale du 28 janvier au 3 février. Il rencontrera les autorités, imposera le pallium à Mgr Andrew Nkea Fuanya lors de la célébration de la messe en la cathédrale de Bamenda et visitera le foyer de l’Espérance à Yaoundé.

Vatican News

Le cardinal Pietro Parolin, secrétaire d'État du Saint-Siège, sera au Cameroun à partir de ce jeudi 28 janvier jusqu'au 3 février prochain, accompagné de Mgr Ivan Santus, officiel de la section des Relations avec les États de la Secrétairerie d'État.

Le voyage entend montrer, une fois de plus et dans le contexte de l'urgence humanitaire actuelle causée par le coronavirus, l'attention de l'Église et du Saint-Père pour le continent africain, une terre riche en humanité mais marquée par de nombreuses souffrances. En outre, ce voyage veut être un signe concret de «cet engagement commun, solidaire et participatif pour protéger et promouvoir la dignité et le bien de tous, à s’intéresser, à prêter attention, à la compassion, à la réconciliation et à la guérison, au respect mutuel et à l’accueil réciproque», auquel le Pape a fait appel dans son message pour la 54e Journée mondiale de la paix, le 1er janvier 2021, intitulé: "La culture de l'attention comme chemin vers la paix".

Au programme de ce déplacement au Cameroun, des rencontres avec les autorités du pays mais aussi la célébration de la messe en la cathédrale de Bamenda, dans l’ouest du pays. Le cardinal Parolin imposera alors le pallium à l’archevêque du diocèse, Mgr Andrew Nkea Fuanya. Enfin le secrétaire d’État visitera le foyer de l’Espérance à Yaoundé, un centre fondé il y a quarante ans par le père jésuite Yves Lescanne pour accompagner les enfants des rues et les jeunes prisonniers.

28 janvier 2021, 11:00