Recherche

Vatican News
Le Secrétaire d'État américain en compagnie du cardinal Pietro Parolin.  Le Secrétaire d'État américain en compagnie du cardinal Pietro Parolin.   (Vatican Media)

Mike Pompeo reçu au Vatican par le cardinal Parolin et Mgr Gallagher

Les relations avec la Chine et les divers conflits qui ensanglantent le monde ont été au cœur de la rencontre entre le chef de la diplomatie américaine, le Cardinal-Secrétaire d'Etat et le Secrétaire pour les relations avec les États.

Vatican News

Un entretien de 45 minutes, dans un «climat de respect» et «cordial», au cours duquel il a été possible de présenter leurs positions respectives sur la Chine et de parler de certains des conflits qui ensanglantent le monde. Le secrétaire d'État américain Mike Pompeo est arrivé au Vatican dans la matinée ce jeudi 1er octobre pour rencontrer le cardinal Pietro Parolin et son homologue, Mgr Gallagher, «ministre des affaires étrangères» du Saint-Siège.

Répondant aux questions des journalistes, le directeur du Bureau de presse du Saint-Siège, Matteo Bruni, a déclaré : «Au cours des entretiens de ce matin entre le Secrétaire d'État des États-Unis d'Amérique, Michael Richard Pompeo, et le Secrétaire d'État de Sa Sainteté, Son Éminence le Cardinal Pietro Parolin, accompagné de Son Excellence l'Archevêque Richard Gallagher, Secrétaire pour les relations avec les États, les parties ont présenté leurs positions respectives concernant les relations avec la République populaire de Chine, dans une atmosphère de respect, détendue et cordiale».

Certaines zones de conflit et de crise, en particulier au Caucase, au Moyen-Orient et en Méditerranée orientale, ont également été abordées. La réunion a duré environ 45 minutes.

Comme on le sait, ces dernières semaines, certaines déclarations du Secrétaire d'État américain contre l'accord provisoire signé il y a deux ans par le Saint-Siège et la République populaire de Chine avaient provoqué des discussions dans les médias. Le Saint-Siège, comme l'a déclaré à plusieurs reprises le cardinal Parolin, entend proposer le renouvellement de l'accord encore sous forme provisoire, en soulignant sa nature authentiquement pastorale, visant uniquement à garantir que les évêques chinois soient en pleine communion avec le Successeur de Pierre.

 

 

01 octobre 2020, 15:34