Recherche

Vatican News
Vue sur la basilique Saint Pierre et l'État de la Cité du Vatican Vue sur la basilique Saint Pierre et l'État de la Cité du Vatican  (AFP or licensors)

Vatican : nouveau protocole d'accord sur la lutte contre la corruption

Le Secrétariat pour l’Économie et le bureau du Réviseur général vont travailler encore plus étroitement ensemble pour une mise en œuvre plus efficace des règles de transparence et de concurrence dans les marchés publics du Saint-Siège et du Vatican.

Vatican News

Le préfet du Secrétariat pour l'Économie, le père Juan Antonio Guerrero, et le Réviseur général par intérim, Alessandro Cassinis Righini, ont signé ce vendredi 18 septembre 2020 un protocole d'accord sur la lutte contre la corruption. Cette information a été rendue publique par le Bureau de presse du Saint-Siège.

«Les deux autorités du Saint-Siège, indique le communiqué, collaboreront encore plus étroitement pour identifier les risques de corruption et pour une mise en œuvre efficace des règles récemment approuvées en matière de transparence, de contrôle et de concurrence des marchés publics du Saint-Siège et de l'État de la Cité du Vatican».

Commentant ce protocole d'accord, Alessandro Cassinis a déclaré qu'il s'agit d'un «autre acte concret qui démontre la volonté du Saint-Siège de prévenir et de combattre la corruption à l'intérieur et à l'extérieur de l'État de la Cité du Vatican, et qui a déjà conduit à des résultats importants au cours des derniers mois». Pour sa part, le père Guerrero a souligné que «la lutte contre la corruption, en plus de représenter une obligation morale et un acte de justice, permet également de lutter contre le gaspillage dans un moment difficile en raison des conséquences économiques de la pandémie, qui touche le monde entier, en particulier les plus faibles, comme l'a rappelé à plusieurs reprises le pape François».

En juin dernier, le Vatican s’est doté d’un code unique pour la gestion des contrats et des marchés publics. Cette loi-cadre contenant des règles valables pour le Saint-Siège et l'État de la Cité du Vatican sur la transparence, le contrôle centralisé et la concurrence dans les procédures d'attribution, doit permettre une meilleure gestion des ressources et une réduction des risques de corruption.

En février 2019, le Pape avait approuvé une modification des statuts du Réviseur général du Vatican, en l’élevant au rang d’autorité anticorruption.

18 septembre 2020, 15:33