Recherche

Vatican News
Le Pape saluant Mgr Mario Grech, ici lors d'une audience en 2019. Le Pape saluant Mgr Mario Grech, ici lors d'une audience en 2019. 

Mgr Mario Grech est le nouveau Secrétaire général du Synode

L’évêque maltais succède au cardinal italien Lorenzo Baldisseri, dont il était l’adjoint depuis un an.

Cette nomination était attendue et “automatique” en quelque sorte depuis sa nomination comme pro-secrétaire général du Synode des évêques le 2 octobre 2019. Mgr Grech, après avoir été l’adjoint du cardinal Baldisseri, lui succède donc de plein droit.

Né en 1957 à Malte et ordonné prêtre en 1984 pour le diocèse de Gozo, la deuxième île de l’État maltais, il en est devenu l’évêque en 2006, sur nomination de Benoît XVI. En 2019, le Pape François l’avait appelé à Rome peu avant l’ouverture du Synode sur l’Amazonie, lors duquel il a pu se familiariser aux arcanes de cette forme d'organisation appelée à jouer un rôle de plus en plus important dans le discernement des grandes orientations du magistère pontifical et de la vie de l’Église.

Mgr Grech était néanmoins demeuré administrateur apostolique de Gozo jusqu’à l’été dernier, et il devait y accueillir le Pape François le 31 mai 2020. Ce voyage apostolique a finalement été annulé en raison de la pandémie de coronavirus.

Vers une Église synodale

L’évêque maltais sera donc notamment chargé de la préparation du prochain Synode de 2022 sur, justement, la synodalité, et qui devrait permettre de fixer un cadre plus précis pour la place de cette structure instituée en 1965 par Paul VI mais qui n’a pas encore trouvé un rôle bien établi dans le gouvernement de l'Église catholique romaine, alors que les Églises orientales et orthodoxes sont directement structurées autour de cette notion de synodalité. Le prochain Synode devrait notamment permettre de mieux fixer le rôle du Secrétariat général du Synode dans la Curie romaine et dans la relation avec le Pape et les conférences épiscopales.

Pour sa part, le cardinal Lorenzo Baldisseri se retire à quelques jours de son 80e anniversaire, le 29 septembre prochain. Cet ancien nonce apostolique en Haïti, au Paraguay, en Inde, au Népal et au Brésil était devenu secrétaire de la Congrégation pour les évêques en 2012, puis Secrétaire général du Synode des évêques en 2013, avant d’être promu cardinal en 2014. Cet homme de confiance du Pape François fut donc l’organisateur des Synodes de 2014 et 2015 sur la Famille, de celui de 2018 sur "les Jeunes, la foi et le discernement vocationnel", et enfin de celui de 2019 sur l’Amazonie.

16 septembre 2020, 12:55