Recherche

Vatican News
Le cardinal Bertello lors de l'inauguration des locaux agrandis et rénovés de la Pharmacie vaticane, lundi 14 septembre 2020. Le cardinal Bertello lors de l'inauguration des locaux agrandis et rénovés de la Pharmacie vaticane, lundi 14 septembre 2020.  

La Pharmacie vaticane fait peau neuve

Le cardinal Giuseppe Bertello, président du Gouvernorat de l'État de la Cité du Vatican, a présidé l’inauguration du siège entièrement rénové de la Pharmacie vaticane, lundi 14 septembre 2020.

La rénovation commencée en 2017, avec la réorganisation des entrepôts, a essentiellement permis d'étendre la surface de vente et d'accélérer la demande et l'arrivée des médicaments grâce à trois robots à six sorties près des pharmaciens et un site internet.

En 2024, la Pharmacie du Vatican visitée chaque jour par des milliers de personnes célèbrera ses 150 ans de service, non seulement pour les habitants de la Cité du Vatican, mais aussi pour les Romains. En effet, à la différence des autres magasins situés dans l’enceinte du Saint-Siège, la pharmacie est ouverte au grand public. 

Afin d'offrir un meilleur service, depuis 2017, des travaux de rénovation sont en cours, à commencer par les entrepôts, pour accélérer la demande et la livraison des médicaments. Depuis le 14 septembre, pharmaciens et clients ont regagné les locaux historiques, entièrement rénovés. Elle est désormais ouverte de 8h30 à 18h, en semaine, et le samedi de 8h30 à 13h.

Au service des Papes  

 «C'est la pharmacie du Pape, et nous sommes tous à son service. Le Pape nous invite toujours à être attentifs aux besoins de notre voisin, surtout s'il est malade ou dans le besoin, et nous nous sentons très proches de cette mission. Donner des médicaments au bon moment, pour que ceux qui souffrent puissent avoir le remède, écouter avec le sourire ceux qui nous demandent de l'aide, cela signifie être proche de notre frère», explique à Vatican News le frère Binish Thomas Mulackal, directeur de l’Ordre hospitalier Saint Jean de Dieu.

La pharmacie du Vatican qui tient ses quartiers près de la Cour Saint-Damase a une histoire intéressante. Encore simple armoire à médicament en 1874, l’ordre religieux des Fratebenefratelli («Faites du bien, mes frères») en fait une apothèque à la fin du siècle. Cet ordre avait été créé au XVIème siècle par Giovanni Ciudad, un andalou canonisé en 1900 sous le nom de Jean de Dieu, saint patron des malades, des hôpitaux et des infirmiers. Depuis 1989, le lieu est devenu une parapharmacie, où travaillent également des laïcs diplômés dans ce domaine. 

14 septembre 2020, 16:14