Vatican News
Mgr Vincenzo Paglia, président de l’Académie pontificale pour la Vie Mgr Vincenzo Paglia, président de l’Académie pontificale pour la Vie 

Le Réseau Panaméricain pour le droit à la vie se réunit ce samedi

Convoquée par le CELAM, la 2e réunion virtuelle du Réseau Panaméricain pour le droit à la vie qui se tient ce samedi 29 août prévoit une intervention de Mgr Vincenzo Paglia, président de l’Académie pontificale pour la Vie, sur le thème “Lumières 25 ans après Evangelium Vitae”.

Rendez-vous est donné à 9h00 ce samedi, heure de Colombie, pour cette 2e rencontre virtuelle qui peut être suivie sur la page Facebook et la chaîne Youtube du CELAM (Conseil Épiscopal d’Amérique Latine). Selon une note du CELAM, le cardinal Kevin Farrel, préfet du Dicastère pour les Laïcs, la famille et la vie, ainsi que Mgr Vincenzo Paglia, président de l’Académie pontificale pour la Vie, prendront part à la réunion. Ce dernier s’exprimera sur le thème “Lumières 25 ans après Evangelium Vitae.

L’encyclique de Jean-Paul II fut en effet publiée le 25 mars 1995, et son contenu, explique le CELAM, «nous amène à comprendre la valeur incomparable de la personne humaine, les nouvelles menaces contre la vie, et la mission de l’Église universelle dans la défense de la vie, depuis sa conception jusqu’à la mort naturelle».  

Aux yeux de Mgr Paglia, interrogé par nos confrères de la rédaction italienne, cette réunion du Réseau Panaméricain pour le droit à la vie revêt une grande importance, dans un contexte où de multiples dérives portent atteinte à la protection de la vie. «C’est absolument utile de se rassembler pour réfléchir autour des grands thèmes de la vie», explique-t-il, «autour du développement de l’enseignement de la bioéthique dans l’Église». Il rappelle aussi la contribution des Papes en ce domaine, d’abord celle de saint Jean-Paul II clairement développée dans Evangelium Vitae, puis celle de Benoît XVI, qui «a souligné le danger d’une primauté de la technique», et enfin celle de François, qui a mis en avant la «nécessité de se confronter avec toutes les sciences pour aider à comprendre la vie du début jusqu’à la fin»

29 août 2020, 11:54