Recherche

Vatican News
Maximino Caballero Ledo, nouveau secrétaire du SPE Maximino Caballero Ledo, nouveau secrétaire du SPE 

Maximino Caballero Ledo, un laïc nommé au Secrétariat pour l’Économie

Le nouveau Secrétaire Général du SPE est espagnol, marié et père de deux enfants. Ami d'enfance du Préfet Juan Antonio Guerrero, cet expert en finances quitte d’importantes responsabilités aux Etats Unis chez Baxter Healthcare Inc pour venir travailler au Vatican.

Vatican News

«De toutes les opportunités de carrière que j'aurais pu imaginer, celle-ci en est une à laquelle je n'ai jamais pensé...» C’est avec ces quelques mots que Maximino Caballero a accueilli sa nomination par le Pape François, rendue publique aujourd'hui, qui le désigne comme le nouveau numéro deux du Secrétariat pour l'Économie, le Dicastère dirigé par le Préfet Juan Antonio Guerrero.

Espagnol de naissance, américain d'adoption, Maximino Caballero est né en 1959 à Mérida (Badajoz), en Espagne. Marié depuis 31 ans et père de deux enfants, il a fait sa carrière professionnelle dans la finance. Après un diplôme en économie à l'Université Autonome de Madrid, il a obtenu un MBA (Master in Business Administration) à l’IESE Business School de Barcelone. Pendant vingt ans, il a travaillé entre Barcelone et Valence comme responsable des finances dans plusieurs pays européens, au Moyen-Orient et en Afrique. En 2007, il emménage avec sa famille aux États-Unis, où il résidait jusqu'à aujourd'hui.

Pendant son séjour aux États-Unis, Maximino Caballero a occupé différentes positions dans le secteur de la finance, au sein de Baxter Healthcare Inc, une entreprise du secteur sanitaire à actionnariat étendu, basée à Deerfield dans l'Illinois ; une entreprise mondiale de produits et services médicaux offrant un catalogue de produits pour les soins intensifs, la nutrition, les soins rénaux, les hôpitaux et la chirurgie. Il a été vice-président des finances pour l'Amérique latine, vice-président des finances internationales et vice-président des finances américaines. Il a été amené à diriger des projets mondiaux au sein de l’entreprise.

« Je me suis senti chez moi aux États-Unis et chez Baxter pendant de nombreuses années », a déclaré le nouveau Secrétaire du SPE, « j'ai eu l'occasion de m'épanouir professionnellement et d'interagir avec des personnes et des projets de pratiquement partout dans le monde. Mon travail m'a permis de découvrir différentes cultures et m'a aidé à comprendre l'importance et la force de la diversité. Sur le plan personnel, j'admire le niveau d’engagement des fidèles de ce pays dans l'Église et leur générosité pour soutenir les paroisses et les œuvres sociales ».

Maximino Caballero et le père Juan Antonio Guerrero, actuel Préfet du Secrétariat pour l'Économie, proviennent de la même ville et sont amis d'enfance. «Le père Guerrero et moi avons grandi ensemble», confie Maximino Caballero, «nos familles ont maintenu des liens d'amitié tout au long de notre vie, et nous étions très proches jusqu'à l'université. Ensuite, la vie a conduit chacun de nous sur des chemins différents, mais nous n’avons jamais perdu le contact»

«Lorsque le père Guerrero m'a appelé pour me proposer ce projet, explique le nouveau Secrétaire du SPE, une longue liste de raisons pour ne pas accepter m’a traversé l’esprit : ma famille s'est installée aux États-Unis ; je devrais temporairement quitter mes enfants, Sandra et Maxi, qui y travaillent ; le travail, la maison... Cependant, ma femme, Immaculada, et moi, savions dès le début que l'appel de Dieu pouvait se présentait sous des formes très différentes, et que cet appel était pour nous. Il n'y avait donc qu'une seule réponse : ‘fiat’».

Après la démission de son poste actuel, le nouveau Secrétaire Général du Secrétariat pour l'Économie du Saint-Siège et son épouse s'installeront à Rome dans les prochains jours. Maximino Caballero prendra ses fonctions à partir de la deuxième quinzaine du mois d'août.

«Penser que l'Eglise n'est qu'une affaire de prêtres et de religieuses et que le reste d'entre nous n'est que spectateur est très répandu. Cependant, les fidèles laïcs ont une tâche très importante à accomplir au sein de l'Église. Nous sommes tous membres d'un même corps et nous avons tous notre mission.  Pour moi - conclut Maximino Caballero - pouvoir collaborer avec le Saint-Siège, au service du Saint-Père, est un honneur et une grande responsabilité. Mes ‘talents’ sont mon expérience et mon travail, et j'espère avec eux pouvoir faire ma part et collaborer à la transparence économique du Saint-Siège. J'aborde cette nouvelle étape de notre vie avec humilité et gratitude envers le père Guerrero pour avoir proposé ma candidature, et envers le Saint-Père de m’accorder sa confiance».

04 août 2020, 12:18