Recherche

Art qui console
Vatican News

Musées du Vatican: la beauté qui unit - 58e épisode

La Beauté crée de la communion, elle implique dans le même regard des peuples distincts, elle relie le passé, le présent et le futur. Le Pape François l'a rappelé à plus d'une occasion: «Les Musées du Vatican doivent être une maison vivante où l'on peut percevoir concrètement que le regard de l'Église ne connaît pas d'exclusions.» L'universalité de la Bonne Nouvelle a toujours été traduite dans le langage de l'art. De ces prémices, dans un moment historique dramatique caractérisé par l'incertitude et l'isolement, naît cette initiative réalisée ensemble par les Musées du Vatican et Vatican News: les chefs d'œuvre des collections vaticanes commentés par les paroles des Papes.

Passignano (1559-1638), Résurrection © Musei Vaticani

© Musei Vaticani
© Musei Vaticani

“«La justice existe : si elle n'a pas maintenant son triomphe et sa pleine application, elle l'aura dans un jour terrible, et rien ne passera sans jugement. Le jour de la récolte viendra et alors la séparation entre le bien et le mal sera visible, tangible et historique. Le mal aura sa punition, le bien aura sa récompense. C'est l'enseignement de l'Évangile. Le bien est une chose, le mal en est une autre. Ils ne peuvent pas être mélangés ; même si la réalité les montre comme s'ils vivaient ensemble, ils se fragmentent mutuellement. (...) Le jugement moral, pour un chrétien, doit être sévère, rectiligne, constant, clair et, dans un certain sens, sans compromis. Il faut donner aux choses leur propre nom : cela s'appelle le bien, cela s'appelle le mal. C'est-à-dire : la conscience ne doit jamais être affaiblie et altérée, ni rendue indifférente, impassible, car il n'est pas licite d'appliquer les critères du bien et du mal sans discernement à la réalité sociale qui nous entoure.» (Paul VI - Homélie - 8 novembre 1964)”

#labeautequiunit

Instagram: @vaticanmuseums @vaticannews 
Facebook: @vaticannews

Sous la direction de Paolo Ondarza

19 juillet 2020, 08:00