Recherche

Art qui console
Vatican News

Musées du Vatican: la beauté qui unit - 17e épisode

La Beauté crée de la communion, elle implique dans le même regard des peuples distincts, elle relie le passé, le présent et le futur. Le Pape François l'a rappelé à plus d'une occasion: «Les Musées du Vatican doivent être une maison vivante où l'on peut percevoir concrètement que le regard de l'Église ne connaît pas d'exclusions.» L'universalité de la Bonne Nouvelle a toujours été traduite dans le langage de l'art. De ces prémices, dans un moment historique dramatique caractérisé par l'incertitude et l'isolement, naît cette initiative réalisée ensemble par les Musées du Vatican et Vatican News: les chefs d'œuvre des collections vaticanes commentés par les paroles des Papes.

Marco dal Pino, Le flambeau mystique et le Christ en gloire, 1566-1571. ©Musei Vaticani

© Musei Vaticani
© Musei Vaticani

“«Et comment console-t-il le Seigneur ? Avec la tendresse. C’est un langage que ne connaissent pas les prophètes de malheur : la tendresse. "Voici, le Seigneur porte avec lui le prix, sa récompense le précède" : ainsi se termine le passage d’Isaïe. "Comme un berger, il fait paître son troupeau : son bras rassemble les agneaux, il les porte sur son cœur, il mène les brebis qui allaitent.” C’est la manière de consoler du Seigneur : avec la tendresse. La tendresse console. Les mères, quand l’enfant pleure, elles le caressent et le calment avec tendresse : une parole que le monde d’aujourd’hui, en fait, efface du dictionnaire. Tendresse.» (Pape François – Méditations quotidiennes en la chapelle Sainte Marthe - 11 décembre 2018)”

#labeautequiunit

Instagram: @vaticanmuseums @vaticannews 
Facebook: @vaticannews

Sous la direction de Paolo Ondarza

 

15 avril 2020, 08:00