Recherche

Vatican News
Les journalistes des rédactions francophones de Radio Vatican - Vatican News Les journalistes des rédactions francophones de Radio Vatican - Vatican News 

Les médias du Saint Siège au temps du coronavirus

Lorsque la pandémie s’est abattue sur l’Italie, la décision a été prise de poursuivre l’activité des médias du Vatican, les services de communication et d’information comptant parmi les activités essentielles autorisées à fonctionner. Mais pour continuer à diffuser la Parole du Pape, il a fallu s’adapter.

Jean Charles Putzolu – Cité du Vatican

Lors d’un entretien au début du confinement en Italie, le cardinal Beniamino Stella, préfet de la congrégation pour les Prêtres, suggérait de faire preuve de «créativité» pour affronter une situation qui s’annonçait exceptionnelle. «Je pense qu'il est bon de voir comment l'Église, qui vit immergée dans la réalité de son peuple, cherche et trouve mille façons, en utilisant tous les moyens possibles, de faire en sorte que les gens ne soient pas seuls, qu'ils puissent prier, recevoir une parole de réconfort», ajoutait pour sa part le cardinal Pietro Parolin, le secrétaire d'État du Saint-Siège, dans un entretien à Vatican News.

Créativité et proximité

L’ensemble du personnel du Saint-Siège, et particulièrement au sein du dicastère pour la Communication, est non seulement conscient de cette double exigence de créativité et de proximité avec les gens, pour maintenir comme le souhaite le Pape un « contact avec les Églises de tous les pays du monde », mais considère aussi qu’en ces temps où tout semble suspendu de façon souvent surréaliste, son rôle de communiquant au service du Pape, de l’Église et de tous, rejoint l’essence même de sa mission.

Encouragement au télétravail

Le confinement a donc rapidement été une question d’actualité au sein du dicastère pour la Communication. Dès la publication, le 10 mars, du décret du gouvernement italien invitant la population de l’ensemble du pays à rester chez elle, à l’exception des services considérés comme essentiels, et les médias sont un service essentiel, l’administration vaticane a vivement encouragé le télétravail permettant la délocalisation progressive du personnel administratif, des services informatiques et techniques et enfin des rédactions. Tout ce petit monde, grâce aux technologies disponibles couplées aux compétences techniques internes, a été mis dans les conditions de pouvoir travailler depuis son domicile.

Afin de respecter les indications des décrets successifs du président du Conseil italien, sur lesquels s’est alignée l’administration du Saint-Siège, il a été nécessaire de diminuer la densité du personnel dans les bureaux et dans les rédactions. Il ne reste aujourd’hui dans les bureaux et en alternance, que le personnel des services qui ne peuvent pas être délocalisés. Ce qui inclut des journalistes, ainsi que le personnel technique et administratif de support.

Assurer une mission

Les journalistes présents en studio s’alternent à l’antenne pour assurer la réalisation des émissions de Radio Vatican en direct, afin de continuer d’apporter la voix du Pape à la moitié de l’humanité aujourd’hui confinée, privée de relations sociales, et souvent privée de messes suite à la suspension des cérémonies religieuses dans nombreux pays pour limiter les risques de contagion.

Confinées, inquiètes, parfois seules et âgées, de très nombreuses personnes ont exprimé le désir d’une parole de réconfort et de spiritualité. Le Pape François a immédiatement répondu en permettant la diffusion en streaming de sa messe quotidienne à 7h00 chaque matin dans la chapelle de la résidence Sainte-Marthe au Vatican. Là encore, des journalistes s’alternent tous les jours pour assurer les commentaires en six langues (italien, français, anglais, allemand, espagnol et portugais). Certains ne viennent que pour assurer ce service et repassent en télétravail juste après.

Les efforts conjugués de tous ont permis d’atteindre l’objectif : la continuité de la quasi-totalité des émissions, la diffusion de la parole du Pape et la délocalisation de 80 pour cent des journalistes.

L’organisation en rédaction

Sur les neuf journalistes de la rédaction française, deux assurent une présence physique chaque matin en studio pour la diffusion en direct des journaux de 8h30 et de 13h00. Afin d’éviter tout risque de contagion, le binôme change chaque semaine et ne croise jamais les autres membres de la rédaction, qui interviennent et contribuent activement depuis leur domicile, avec des reportages et interviews entièrement réalisés chez eux, en confinement. Cette situation inédite nous a contraints, à regret, de suspendre temporairement le journal de 18h00 et le magazine hebdomadaire «À la ville et au monde». En même temps, la publication sur le site internet de Vatican news a été intensifiée.

La rédaction française pour l’Afrique a elle aussi dû se réorganiser et faire preuve de créativité. Chacun des membres de l’équipe prépare et enregistre, depuis son domicile, une partie des 30 minutes de magazine quotidien, puis chaque élément est envoyé au rédacteur en chef pour l’assemblage final. L’émission est enfin mise à disposition des équipes techniques, délocalisées elles aussi, qui l’intégreront dans la programmation. Un tour de force auquel se plient les 35 rédactions linguistiques de Radio Vatican et Vatican News.

Pour tout le monde, les réunions en vidéoconférences, plusieurs fois par jour, sont maintenant monnaie courante. Le smartphone est devenu une extension du bras des journalistes et les applications de messagerie instantanée sont d’indispensables outils de travail.

L’Osservatore Romano digitalisé et gratuit

Il en va de même pour L’Osservatore Romano où les rédactions travaillent à distance et se retrouvent régulièrement par écran interposé pour la coordination de l’activité. Le journal est réalisé dans son intégralité, mais le quotidien du Saint-Siège et ses éditions hebdomadaires linguistiques (exception faite de l’édition allemande, imprimée en Allemagne), ne sont plus imprimés temporairement. Tout a été rendu consultable gratuitement en ligne (www.osservatoreromano.va).

Ce plan de continuité d'activité permet de garantir la mission essentielle des médias du Saint-Siège dans le respect des mesures de sécurité, d’hygiène et de distanciation.

04 avril 2020, 13:55