Recherche

Vatican News
Des jeunes. Photo d'illustration. Des jeunes. Photo d'illustration. 

La Congrégation pour l’Éducation catholique encourage les établissements scolaires du monde

La Congrégation pour l’Éducation catholique a exprimé dans une lettre, ce mercredi 8 avril, toute sa proximité et ses encouragements à toutes les écoles catholiques, aux facultés ecclésiastiques et aux universités catholiques de par le monde, en ce temps de crise.

«La soudaineté de l’événement n’a pas laissé le temps à toutes les Institutions de se préparer adéquatement et d’assurer la continuité de leurs enseignements ou d’introduire les transformations nécessaires à l’enseignement à distance», assure d’emblée le préfet de la Congrégation, le cardinal italien Giuseppe Versaldi.

Dans ce texte paru mercredi 8 avril, il souhaite souligner «la grave situation d’urgence» actuelle, non seulement pour les institutions scolaires et universitaires mais aussi pour les familles qui, «tout en poursuivant leur travail, doivent s’adapter à la nécessité d’aider leurs enfants qui étudient désormais à la maison».

Soyez remplis de l'Esprit Saint

Toutes en effet ne sont pas équipées d’outils informatiques appropriés ni préparées à faire face à la présence continue de leurs enfants, relève la congrégation vaticane, demandant «instamment à chacun d’apporter son soutien et sa sécurité aux enfants et aux jeunes, et d’affronter ce moment particulier avec patience et dans un esprit de collaboration intelligente et active, aussi longtemps que nécessaire».

 À la communauté d’Éphèse, saint Paul écrit: «Prenez bien garde à votre conduite (…) Tirez parti du temps présent, car nous traversons des jours mauvais. (…) soyez plutôt remplis de l’Esprit Saint. (…) À tout moment et pour toutes choses, au nom de notre Seigneur Jésus Christ, rendez grâce à Dieu le Père» (Ep 5, 15-20).

 

Une perspective de vie

Cette crise peut devenir une occasion pour les établissements d’enseignement catholique du monde entier de confirmer le témoignage de leur identité et de leur mission en tant que communauté de foi et de charité, souligne ainsi le préfet de la Congrégation pour l’éducation.

«Il s’agit, en effet, de crises personnelles, de crises de relations, pour certains aussi de crises de foi parce qu’ils ressentent l’éloignement apparent de Dieu, de crises de la communauté, d’un peuple et de ses institutions, de crises de l’histoire et du monde. Face à cette crise et dans l’esprit d’un Carême vécu de manière exceptionnelle cette année, il y a, pour le croyant, la lumière de la Résurrection de Pâques. La mort et la résurrection de Jésus-Christ ouvrent une perspective de vie qui ne finira jamais et qui nous permet d’envisager l’avenir avec confiance et dans une espérance fondée», a-t-il par ailleurs relevé. 

08 avril 2020, 17:27