Vatican News
Mgr Charles J. Scicluna, Secrétaire adjoint de la Congrégation pour la doctrine de la foi Mgr Charles J. Scicluna, Secrétaire adjoint de la Congrégation pour la doctrine de la foi 

Mgr Scicluna au Mexique pour aider les évêques dans la lutte contre les abus

Le cardinal Ladaria envoie le secrétaire adjoint de la Congrégation pour la doctrine de la foi dans le pays d'Amérique centrale pour apporter des conseils techniques.

Vatican News

L'archevêque de Malte, récemment nommé au sein du groupe de travail chargé d’aider les évêques du monde entier dans la lutte contre les abus, sera dans quelques jours au Mexique pour apporter une aide technique aux évêques du pays. L’annonce a été faite par les évêques mexicains «à tous les fidèles», en rappelant que la Conférence épiscopale et son Conseil national pour la protection des mineurs luttent «de manière responsable, transparente et claire contre la culture de l'abus et le système de couverture qui lui permet de se perpétuer».

Dans leur communiqué, les évêques remercient le cardinal préfet de la Congrégation pour la doctrine de la foi, Luis Ladaria Ferrer, d'avoir décidé d'envoyer son secrétaire adjoint, Charles J. Scicluna, pour une «mission de collaboration avec notre Église».

Une semaine d'entretiens 

La mission, informe le directeur de la salle de presse du Saint-Siège, Matteo Bruni, «servira à apporter des conseils techniques, une aide fraternelle, un dialogue qui aide l'Église du Mexique à confirmer les démarches déjà entreprises dans la bonne direction pour répondre comme il se doit aux victimes d'abus sexuels sur mineurs par de clercs».

Mgr Scicluna, aidé dans son travail par Mgr Jordi Bertomeu, «sera également disponible pour rencontrer individuellement les évêques, les supérieurs majeurs et ceux qui souhaitent leur venir en aide. La mission aura lieu du 20 au 27 mars 2020».

«Il est clair», lit-on encore dans le communiqué des évêques mexicains, «que pour que l'Église puisse contribuer efficacement à la lutte contre ce fléau qui se manifeste dans tant de sphères de la société (famille, école et travail, entre autres), elle doit d'abord s'efforcer efficacement d'éradiquer ce même phénomène de l'intérieur».

La nonciature apostolique du Mexique, dirigée par l'archevêque Franco Coppola, a expliqué que le siège diplomatique sera à la disposition de tous ceux qui souhaitent prendre contact pour partager leurs expériences ou recevoir des conseils et de l'aide, en garantissant une confidentialité totale aussi bien en ce qui concerne les personnes qui seront accueillies, que le contenu des entretiens.

Le 28 février, le Saint Siège annonçait la constitution d'un groupe de travail appelé à aider tous les évêques du monde engagés dans la rédaction de lignes directrices pour lutter contre les abus. Un an après le sommet convoqué par le pape François au Vatican en février 2019, de nombreuses initiatives ont été prises avec la promulgation de nouvelles lois et la décision de lever le secret pontifical sur les cas d'abus.

03 mars 2020, 05:59