Recherche

Vatican News
Le siège de l'Autorité financière du Vatican. Le siège de l'Autorité financière du Vatican.   (Vatican Media)

Transparence financière du Vatican: L'AIF réintègre le groupe Egmont

Après quelques mois d'enquête, le groupe Egmont a levé sa suspension de l'Autorité d'information financière du Vatican, l'AIF, une décision qui permet à cette stucture de reprendre sa collaboration avec les autres autorités financières dans le monde.

Après quelques mois d'enquête sur le fonctionnement de l'AIF, l'autorité d'information financière du Vatican, le groupe Egmont a décidé sa réintégration. Egmont est un réseau international informel d'intelligence financière qui vise à améliorer la coopération dans la lutte contre le blanchiment d'argent et le financement du terrorisme. Il réunit les gendarmes financiers de 152 pays dans le monde. Le Saint-Siège y avait adhéré en 2013.

Le 13 novembre dernier, le groupe Egmont avait décidé de suspendre temporairement l'AIF de ses rangs en raison d'une enquête en cours menée par le promoteur de justice du Vatican sur des soupçons de scandales financiers. Dans un communiqué, le nouveau président de l'AIF, Carmelo Barbagallo s'est réjoui qu'Egmont ai révoqué cette suspension. «Il s'agit d'une décision de grande importance, qui témoigne de la confiance confirmée de la haute direction d'Egmont dans le système d'information financière du Vatican», a t-il commenté. 

«La décision de révoquer la mesure de suspension permet de reprendre la collaboration avec les cellules de renseignement financier des autres pays en toute transparence et dans un esprit de coopération totale» peut-on également lire dans le communiqué. Créée en décembre 2010 par Benoît XVI, l'AIF est chargée de lutter contre les activités illégales dans les domaines financier et monétaire. 

 

23 janvier 2020, 12:49