Recherche

Vatican News
La père Gonzalo Aemilius, de l'archidiocèse de Montevideo en Uruguay, devient le nouveau secrétaire particulier du Pape François. Image d'archive. La père Gonzalo Aemilius, de l'archidiocèse de Montevideo en Uruguay, devient le nouveau secrétaire particulier du Pape François. Image d'archive.  

Le père Aemilius devient le nouveau secrétaire particulier du Pape

Le prêtre uruguayen, que François connaît depuis 2006, prend la place laissée en décembre dernier par le père Pedacchio, selon la salle de presse du Saint-Siège.

Vatican News - Cité du Vatican 

Ils se connaissent depuis 2006, depuis que le cardinal Jorge Mario Bergoglio, archevêque de Buenos Aires, l'a appelé parce qu'il avait entendu parler de son travail avec les enfants des rues. Le prêtre uruguayen Gonzalo Aemilius, docteur en théologie, devient le nouveau secrétaire particulier du Pape. Il prend la place du père Fabian Pedacchio, le prêtre argentin qui a travaillé aux côtés de François de 2013 à 2019, qui est revenu en décembre dernier à son poste à la Congrégation des évêques.

Issu d'une famille aisée de Montevideo, d'une grand-mère juive et de parents non-croyants, Gonzalo Aemilius s'est converti alors qu’il était au lycée, frappé par le sourire et la joie sur le visage de certains prêtres qui aidaient les enfants des rues malgré les menaces de mort. Il décide de devenir prêtre et de consacrer sa vie aux enfants pauvres et abandonnés de son pays. 

Né le 18 septembre 1979, ordonné prêtre le 6 mai 2006, le père Aemilius a été directeur du lycée Jubilar Juan Pablo II en Uruguay et a étudié la théologie à Rome pendant deux ans. 

Un visage familier pour le Saint Père 

Le matin du 17 mars 2013, tandis qu'il saluait les fidèles réunis devant la porte Sainte-Anne, le nouveau Pape François aperçoit dans la foule le père Aemilius et l’invite à le suivre dans l'église où il allait célébrer sa première messe avec les fidèles après l'élection. À la fin de la liturgie, François l'appelle à côté de lui et le présente à tous, leur demandant de prier pour lui et pour son travail avec les enfants des rues.

Dans les lignes de l’Osservatore Romano, le docteur en théologie dit avoir été frappé par la capacité de François à intégrer différentes valeurs et à les canaliser dans une seule direction : «l'expérience de cette capacité a été décisive dans ma vie. Il m'a appris à prendre le meilleur de chaque individu, aussi différent soit-il de tous les autres, et à le mettre à profit pour le bien de tous». 

Le prêtre uruguayen choisi par François accompagnera l’autre secrétaire particulier, le père Yoannis Lahzi Gaid.

26 janvier 2020, 11:30