Recherche

Vatican News

Le cardinal Konrad Krajewski manifeste l’attention du Pape aux réfugiés

L’aumônier apostolique a visité les réfugiés qui campent au "hot spot" de Moria, dans des conditions de plus en plus difficiles à l’approche de l’hiver.

Giada Aquilino- Lesbos

Par rapport à la précédente visite du cardinal Krajewski en mai dernier, le nombre de migrants a largement augmenté. Ils sont actuellement 15 000, dont beaucoup d’Afghans de l’ethnie Hazara, historiquement persécutée, ainsi que des Syriens, mais c’est surtout le nombre d’Africains qui a beaucoup augmenté, notamment les Somaliens.

Pour cette deuxième visite, le cardinal polonais a notamment pu rencontrer certains des 33 migrants qui rentreront avec lui mercredi à Rome, selon un désir du Pape François. Ils seront hébergés dans la maison de Sant’Egidio à Santa Maria in Trastevere, et aussi dans des appartements mis à la disposition par des personnes privées et des maisons religieuses, des petites fondations et des paroisses de Rome.

«À travers un tel pont, nous voulons offrir à ces personnes nos maisons et être miséricordieux comme Jésus lui-même (…). Nous voyons des milliers d’enfants qui grandissent dans le camp, les parents qui ne peuvent pas travailler, donc vraiment notre cœur se brise», confie le cardinal Krajewski. Il reconnaît que le fait de ramener à Rome 33 réfugiés «semble une goutte d’eau, mais une goutte d’eau importante vers l’espérance et la vie». Nous sommes prêts à «accueillir aussi d’autres migrants» précise-t-il, appelant à ce que d’autres corridors humanitaires se construisent pour établir des voies de secours légales et sécurisées vers l’Europe.

03 décembre 2019, 18:44