Recherche

Vatican News
Le cardinal Filoni, ici lors d'une visite en Thaïlande, en mai 2019. Le cardinal Filoni, ici lors d'une visite en Thaïlande, en mai 2019. 

Le cardinal Filoni se retirera de “Propaganda Fide” à la mi-janvier

Le cardinal Fernando Filoni, préfet “sortant” de la Congrégation pour l’Évangélisation des Peuples, restera en fonction jusqu’à la mi-janvier lorsque le Préfet élu, le cardinal Luis Antonio Tagle, arrivera au Vatican, après s’être retiré de l’archidiocèse de Manille.

Dans la nomination reçue par le cardinal Filoni, qui devient Grand-maître de l’Ordre du Saint-Sépulcre, le Pape François le nomme également Préfet émérite de la Congrégation pour l’Evangélisation des Peuples, reconnaissant qu’il «s’est généreusement dévoué sans épargner aucune énergie aux domaines qui vous ont été confiés par les Souverains Pontifes».

La Congrégation pour l’Évangélisation des Peuples a quant à elle envoyé un message de vœux, se réjouissant de la nomination et présentant ses «vives félicitations», souhaitant par ailleurs la bienvenue au cardinal Tagle. «Le Pape confie à la Congrégation pour l’Évangélisation des Peuples l’œuvre d’évangélisation dans le monde et le soutien aux jeunes Églises, afin que l’annonce du Christ soit prioritaire dans toute activité pastorale», a noté le cardinal Filoni.

Le regard du cardinal sur son mandat

Le cardinal Filoni, qui avait été nommé à cette responsabilité par Benoît XVI en 2011, a déclaré à l’Agence Fides: «Au cours de ces années, j’ai eu la possibilité de connaître le beau visage des Églises locales, tant au sein de la Congrégation qu’en me rendant dans les différents pays, dans le cadre de quelques 50 voyages pastoraux en Asie, en Afrique, en Amérique latine et en Océanie. J’ai vu l’engagement pris pour traduire l’Évangile dans les besoins et les nécessités de la multitude des fidèles de toute culture et langue, confiée aux bons soins de la Congrégation.»

«L’aide et le soutien des évêques, des prêtres, des religieux et religieuses, des catéchistes a été et demeure fondamental dans cette œuvre missionnaire, explique le cardinal Filoni. J’en ai apprécié toute la richesse, qui va de la formation spirituelle à la formation morale, en passant par la formation intellectuelle et scolaire, l’aide sociale, très concrète, aux populations en situations de migration, de persécution, de violence et de discrimination. Il s’agit d’une œuvre que nous confions et restituons à Dieu, qui en est l’auteur».

L’importance de la formation

Il a poursuivi en expliquant que «l’engagement en faveur de la formation supérieure des prêtres, des séminaristes et des religieuses et religieux, au sein des divers Collèges à Rome et partout, dans les Séminaires ou les Institutions religieuses doit demeurer inlassable. Ainsi, sont également essentielles la mise à jour et la formation des professeurs des Séminaires, afin de garantir une qualité de l’enseignement toujours meilleure. Tout aussi importante est la formation des responsables des Séminaires, Recteurs et vice-recteurs, desquels dépend, en grande partie, la correcte configuration de la vie sacerdotale et religieuse. La Congrégation pour l’Évangélisation des Peuples organise et soutient cet engagement.»

Le cardinal remercie également tous les bienfaiteurs de ce Dicastère pour leur soutien à ses œuvres d’évangélisation.

11 décembre 2019, 18:16