Recherche

Vatican News
Carmelo Barbagallo, nouveau président de l'AIF. Carmelo Barbagallo, nouveau président de l'AIF. 

Le Pape nomme Carmelo Barbagallo comme nouveau président de l’AIF

Carmelo Barbagallo a été nommé nouveau président de l’Autorité d’Information Financière (AIF), l’institution du Saint-Siège pour la lutte contre le blanchiment et le financement du terrorisme.

La Salle de Presse du Saint-Siège a rendu officielle aujourd’hui la nomination de Carmelo Barbagallo, jusqu’à présent fonctionnaire général avec la charge de haut conseiller au Directoire de la Banque d’Italie en matière de vigilance bancaire et financier et dans les rapports avec le Single Supervisory Mechanism.

Né à Catane, en Sicile, le 28 février 1956, il est marié et il a deux enfants. En 1978, il a obtenu un diplôme en droit auprès de l’Université de Catane. En 1979, il a obtenu la spécialisation en Économie régionale et il a collaboré avec les chaires de Droit privé et de Droit industriel. Il est réviseur officiel des comptes.

En 1980, il est entré à la Banque d’Italie, et a été affecté à l’office de surveillance de la filiale de Gênes. Après avoir assumé ses obligations militaires en tant qu’officier de la Guardia di Finanza, il a été transféré en 1983 auprès de la filiale de Milan, où il a travaillé au groupe de recherche économique et à l’office de surveillance, en s’occupant de l’économie réelle de la région Lombardie ainsi que de l’analyse des banques d’intérêt national  (Banca Commerciale Italiana et Credito Italiano) et des fonds communs d’investissement. Depuis 1985, il est à l’administration centrale, auprès de l’Inspectorat de surveillance.

Durant ces années, il a été responsable des cours de formation et il a collaboré à de nombreux groupes de travail. Il s’est occupé entre autres des crédits bancaires anormaux et restructurés, et il a participé à la rédaction de la Loi bancaire. Par ailleurs, il a été membre de plusieurs commissions pour l’embauche de jeunes diplômés à la Banque d’Italie. En qualité d’inspecteur de vigilance, il a été responsable de nombreuses certifications sur des intermédiaires bancaires et financiers, en Italie et à l’étranger, en s’occupant entre autres de la validation des modèles avancés de mesure des risques prévus par les accords de Bâle.

Il a participé aux travaux d’élaboration de l’actuel guide de surveillance. En janvier 2009, il a été nommé substitut du chef de l’inspectorat de surveillance, charge assumée ensuite en 2011, puis en février 2013 il a été nommé fonctionnaire général avec la qualification de directeur central pour la surveillance bancaire et financière.

De janvier 2014 à juin 2019, il a été chef du Département de surveillance bancaire et financière. Depuis le 1er juillet 2019, il tient la charge de haut conseiller au directoire de la banque en matière de surveillance bancaire et financière et dans les rapports avec les Single Supervisory Mechanism. 

Il est l’auteur de nombreux articles et études en matière bancaire et financière. Il a approfondi entre autres les problématiques de l’innovation financière et des profils de surveillance des instruments dérivés.

La réaction de Carmelo Barbagallo

«Je suis honoré de la charge reçue, dont je ressens tout le poids moral et professionnel, et je remercie le Saint-Père pour la confiance qu’il a placée en moi», a réagi le nouveau président de l’AIF, interrogé par Vatican News après la publication de la nouvelle.

«Au service de la charge reçue à la tête de l’AIF, a ajouté Carmelo Barbagallo, je chercherai à apporter toute l’expérience accumulée en 40 ans de travail à la Banque d’Italie, comme inspecteur, comme chef de la vigilance sur le système bancaire et financier italien, et dans le cadre du système de supervision bancaire européenne».

«Je suis certain, a-t-il expliqué, que l’AIF saura donner sa propre contribution, dans ses prérogatives d’autorité de contrôle, pour que continuent à être affirmées et soient reconnues les valeurs fondamentales de la correction et de la transparence de tous les mouvements financiers dans lesquels le Saint-Siège est engagé.».

«J’entends rassurer le système international d’information financière, a conclu le président de l’AIF, auquel sera donnée toute collaboration, dans le respect absolu des meilleurs standards internationaux. Je serai déjà à partir d’aujourd’hui au travail pour donner une continuité à l’action de l’AIF dans la poursuite de ses importants objectifs institutionnels.»

Le communiqué de la Banque d’Italie

Pour sa part, la Banque d’Italie a réagi en soulignant que «dans son long parcours professionnel à la Banque d’Italie, Carmelo Barbagallo a mûri une vaste expérience dans le domaine de la supervision bancaire. Depuis 2014, il a été chef du Département Vigilance et en juillet 2019 lui a été confiée la charge de consultant du Directoire pour les rapports avec le Single Supervisory Mechanisme (SSM), la structure qui veille sur les plus grandes banques européennes».

«La Banque d’Italie exprime sa profonde appréciation pour le travail assumé ces dernières années avec dévouement et compétence par Carmelo Barbagallo. Sa nomination consolide la collaboration fructueuse qui existe depuis longtemps avec l’Autorité vaticane.»

 

27 novembre 2019, 13:05