Recherche

Vatican News
Mgr Mario Grech, évêque de Gozo à Malte, nommé Pro-Secrétaire du Synode des évêques. Mgr Mario Grech, évêque de Gozo à Malte, nommé Pro-Secrétaire du Synode des évêques. 

Mgr Grech nommé pro-secrétaire général du Synode des évêques

À quelques jours de l’ouverture du Synode dédié à l’Amazonie, le cardinal Lorenzo Baldisseri a annoncé, en Salle de presse du Saint-Siège, la nomination par le Pape de son successeur pour les futures assemblées synodales. Il s’agit de l’évêque maltais de Gozo, Mgr Mario Grech.

«À la demande du Pape, j’ai l’honneur de communiquer que le Saint-Père a nommé, en ce jour, Mgr Mario Grech, l’évêque de Gozo, pro-secrétaire du Synode des évêques», a annoncé ce mercredi midi le cardinal Lorenzo Baldisseri, actuel secrétaire du Synode, en Salle de presse du Saint-Siège. Mgr Grech ne quittera pas totalement ses fidèles maltais pour le moment, puisque le Pape l’a nommé administrateur apostolique du diocèse de Gozo, en attendant l’arrivée d’un nouvel évêque sur place, a précisé le prélat italien.

«Le pro-secrétaire général travaillera aux côtés du Secrétaire général pour prendre directement connaissance de l’institution et de ses composantes, et prendre conscience des processus et des instances de compétences», a expliqué le cardinal Baldisseri.

Mgr Grech «occupera le poste de pro-secrétaire général jusqu’à la fin du mandat du Secrétaire général, dont il reprendra la charge». Le cardinal italien qui fêtera ses 80 ans en septembre 2020, a donc fait comprendre que Mgr Grech lui succèdera à son poste dès que sa démission pour raison d’âge sera acceptée.

Le Secrétaire du Synode a achevé son intervention en annonçant qu’en sa qualité de pro-secrétaire général, Mgr Grech participera à l’imminente Assemblée synodale qui débutera le 6 octobre.

Un diocèse petit mais vivace

Né le 20 février 1957 à Cala, Mario Grech a été ordonné prêtre en 1984. Il a été nommé évêque de Gozo en novembre 2005 par Benoît XVI.

Au cœur de la mer Méditerranée, Gozo est la deuxième île de la République de Malte, avec une population de 32 000 habitants. Le diocèse est un des plus petits de l’Église catholique mais le taux de vocations sacerdotales y est très élevé.

En première ligne sur les migrations

Malte est en première ligne sur la question des flux migratoires en provenance du continent africain. À ce titre, Mgr Grech est intervenu à de nombreuses reprises sur le drame des migrants. «Nous avons célébré le 70e anniversaire de la Déclaration des droits de l'homme, mais je me demande: où sont ces droits ? Pourquoi la société est-elle si insensible à la défense des droits fondamentaux de la personne ? Je comprends que la question des migrants soit complexe. Elle doit être suivie et abordée très calmement, avec beaucoup de prudence, mais aussi avec beaucoup de responsabilité. Nous ne pouvons pas mettre au banc la vie humaine», déclarait-il en janvier dernier à Radio Vatican–Vatican News.

Dans une homélie, prononcée en la solennité de Notre-Dame du Perpétuel Secours en juillet 2018, l'évêque de Gozo avait déclaré que la crucifixion de Jésus il y a deux mille ans «est toujours en cours», car le Christ est à l'agonie, partout où l'homme se bat contre la peur, le découragement, l'injustice, la violence, la pauvreté». «Dieu est immergé, en pleine mer» avec ceux qui tentent de se sauver.

02 octobre 2019, 17:03