Recherche

Vatican News
La rencontre pour la Fraternité humaine à New York, en présence de Mgr Ayuso, président du Conseil pontifical pour le Dialogue interreligieux. La rencontre pour la Fraternité humaine à New York, en présence de Mgr Ayuso, président du Conseil pontifical pour le Dialogue interreligieux. 

À New York, une fête de la fraternité humaine

Le premier évènement public organisé par le Comité supérieur pour la mise en œuvre du Document sur la fraternité humaine s’est déroulé vendredi dans la Bibliothèque publique de la ville de New York, en réunissant des centaines de personnes de différentes religions.

Sœur Bernadette Mary Reis, fsp

La Bibliothèque publique de New York a été choisie pour une fête de la fraternité humaine qui a été organisée ce vendredi 20 septembre. Il s’agissait du premier évènement public auquel ont participé les membres du Haut Comité créé pour mettre en œuvre les dispositions du Document sur la Fraternité humaine, le document historique signé en février dernier par le Pape François et par le Grand-Imam d’al-Azhar, Ahmed el-Tayeb.

Des centaines de personnes de différentes traditions religieuses se sont réunies car elles se sentent proches des valeurs suggérés par le Document. Le révérend Kenjitsu Nakagaki, qui se définit comme un “ambassadeur de paix”, a voulu s’assurer que la tradition bouddhiste soit représentée à cette célébration. Le diacre Mike et sa femme Ruth ont expliqué que la compagnie dans laquelle travaille Mike est en train de travailler au projet de la Maison de la Famille Abrahamique, dévoilé à la fin de cet évènement. Eban Heath est un artiste et sculpteur qui a travaillé dans les pays du Golfe. Il se sent attiré par la travail que le Comité est en train d’accomplir, aussi parce que son art, en lien avec sa passion de donner de la vie aux paroles, représente la culture et illustre ce qui peut arriver quand différentes cultures «commencent à danser ensemble».

Le temps des propositions positives

Le président du Comité, le futur cardinal Miguel Ayuso Guixot, a déclaré que le Saint-Siège a beaucoup fait pour contrer le mal, et que c’est maintenant le moment «de démontrer d’une manière positive que la famille humaine peut cohabiter fraternellement». Le fait de faire partie du Comité représente le point culminant du travail d’une vie : «Créer le dialogue pour surmonter la peur dans les cœurs et dans les âmes».

Nouvellement arrivé au sein du Comité, le rabbin Bruce Lustig a parlé de l’importance du Document et du Comité qui en mettra en pratique les suggestions. Il a été incroyable, a-t-il souligné, de voir deux leaders religieux mondiaux signer un document qui représente un tournant sur la voie du rapprochement des juifs, des chrétiens et des musulmans. Les membres du Comité veulent apporter la guérison à un monde tourmenté.

La déclaration la plus importante signée dans l’histoire récente

Son Excellente Mohamed Khalifa Al Mubarak fait aussi partie du Comité, en représentation des Émirats arabes unis. Il a commenté le fait que dans un monde dans lequel il y a beaucoup de choses qui divisent, les Émirats sont engagés à unir. Cette déclaration «est la plus importante signée dans la période récente», souligne-t-il.

Sir David Adjaye Obe a illustré ses projets architecturaux pour la construction de la Maison de la Famille Abrahamique, qui constitue un premier acte de réalisation du Document sur la Fraternité humaine. Des projets ont déjà été ouverts pour la construction d’une église, d’une mosquée et d’une synagogue à Abou Dhabi. Ces différents lieux de culte seront unis entre eux par des fondations uniques autour d’un jardin, une image qui a une signification importante pour chacune des trois plus grandes religions du monde. Ces trois édifices seront modernes dans la réalisation extérieure, mais fidèles à chaque religion, a expliqué l’architecte britannico-ghanéen.

Comme promis, la soirée s’est donc conclue avec la présentation d’un modèle de la Maison de la Famille Abrahamique. L’esprit de fraternité humaine dont elle s’inspirera est donc déjà à l’œuvre parmi les participants, qui ont pu établir des contacts entre personnes issues de milieux culturels et religieux très différents.

21 septembre 2019, 17:08