Cerca

Vatican News
La foule attend place Saint Pierre alors que le Pape est victime d'une panne d'ascenseur La foule attend place Saint Pierre alors que le Pape est victime d'une panne d'ascenseur  (Vatican Media)

François reste coincé 25 minutes dans l'ascenseur

Arrivé en retard pour la prière de l’Angélus, François s’excuse et explique sa mésaventure : il est resté bloqué dans l’ascenseur des appartements pontificaux.

Jean Charles Putzolu – Cité du Vatican

Lorsque François apparait enfin à la fenêtre de l’appartement pontifical, il est 12h07. Sur la place Saint Pierre, les fidèles attendent et à dire la vérité, ils commencent même à s’inquiéter. Ce sentiment d’inquiétude traverse en un éclair l’esprit des journalistes qui suivent cet événement hebdomadaire habituellement très ponctuel.

Heureusement, l’attention retombe lorsque le Saint-Père salue et sourit. Ses premiers mots sont pour s’excuser de ce retard et pour raconter qu’il vient de rester coincé pendant 25 longues minutes dans l’ascenseur, jusqu’à l’intervention des pompiers.

Les pompiers du Vatican

Ils sont discrets, mais bien présents dans leur petite caserne installée aux abords de la place du Belvédère, à l’intérieur du petit État pontifical. En plus des tâches spécifiques liées à la lutte contre les incendies, les pompiers du Saint-Siège sont chargés des activités d'urgence et de prévention pour protéger les personnes et les biens. Ils ont pour mission institutionnelle de protéger la vie humaine, les biens et l’environnement des dommages et des mises en danger causés - non seulement par les incendies - mais aussi par d'autres situations accidentelles ou criminelles, en intervenant directement et le plus rapidement possible.

Les sapeurs-pompiers assurent au quotidien de nombreux services : le contrôle et l’entretien des véhicules et des équipements de lutte contre les incendies, des sauvetages suite à des accidents, des pannes, des inondations, et toutes situations de danger commun, plus ou moins graves, pour les personnes et les biens.

Deux siècles d’histoire

Leur présence remonte au début du XIX siècle dans les États Pontificaux. Des gravures et des aquarelles datant de 1820, conservées par les archives du Vatican, les montrent dans un uniforme élégant, à côté de leur matériel d’intervention. Au début du XXe siècle, ils font leur entrée dans les palais apostoliques suite à la mise en place d’un service anti-incendie.

Mais c’est en 1941 qu’une véritable unité de sapeurs-pompiers voit le jour, sous le pontificat de Pie XII. En fait, c’est la guerre qui explique cette mesure. En cas de bombardement ou d’incendie, il fallait des hommes organisés et équipés de moyens efficaces d'intervention d'urgence dans la Cité du Vatican et dans les zones extraterritoriales. Leur caserne est installée dans la cour du Belvédère où ils sont toujours aujourd’hui.

01 septembre 2019, 13:12