Cerca

Vatican News
À l'occasion de leur première rencontre, les membres du Comité sur la Fraternité humaine ont pu rencontrer le Pape François. À l'occasion de leur première rencontre, les membres du Comité sur la Fraternité humaine ont pu rencontrer le Pape François. 

Première réunion du Comité pour la Fraternité humaine à la Maison Ste-Marthe

Le Pape François a salué et encouragé les membres du Comité supérieur institué pour mettre en œuvre les objectifs du Document sur la Fraternité humaine, signé par le Pape avec le Grand Imam d’Al-Azhar, Ahmed al-Tayyeb, à Aboud Dhabi le 4 février dernier. Les participants à la rencontre ont prié pour les victimes des attentats du 11 septembre 2001 et de tout acte de terrorisme.

La première rencontre du Comité supérieur pour atteindre les objectifs contenus dans le Document sur la Fraternité humaine pour la paix mondiale et la coexistence commune, s’est tenu ce matin, mercredi 11 septembre 2019, à 8h30,  à la Maison Sainte-Marthe. La création de ce Comité avait été annoncée en août dernier, et la date du 11 septembre a été choisie pour la première réunion, comme signe de la volonté de construire vie et fraternité là où les autres ont semé mort et destruction.

La composition du Comité

Le Comité est composé de sept membres. Le Saint-Siège est représenté par Mgr Miguel Ángel Ayuso Guixot, président du Conseil pontifical pour le Dialogue interreligieux, qui sera créé cardinal le 5 octobre prochain,  et par Mgr Yoannis Lahzi Gaid, le secrétaire particulier du Pape François. L’Université Al-Azhar y participe avec son responsable Mohamed Husin Abdelaziz Hassan, et avec Mohamed Mahmoud Abdel Salam, juge et ancien conseiller du Grand-Imam. Les Émirats arabes unis sont représentés par Mohamed Khalifa Al Mubarak, ministre de la Culture d’Abou Dhabi, Yasser Saeed Abdulla Hareb Almuhairi, écrivain et journaliste, et Sultan Faisal Al Khalifa Alremeithi, Secrétaire général du Conseil des Anciens.

Les mots et les cadeaux du Pape

Le Saint-Père a salué les membres et les responsables du secrétariat du Comité et il a donné aux membres une copie du Document sur la Fraternité humaine réalisée par la Bibliothèque apostolique vaticane. Il a ensuite adressé quelques paroles de gratitude et d’encouragement aux membres du Comité, des «artisans de la fraternité», pour qu’ils soient à l’origine d’une nouvelle politique, «non pas seulement de la main tendue, mais du cœur ouvert».

Après avoir été reçu par le substitut de la Secrétairerie d’État, Mgr Edgar Peña Parra, le Comité est retourné à la Maison Sainte-Marthe pour l’ouverture des travaux. Au cours de la session ont été nommés le président, Mgr Miguel Angel Ayuso Guixot, et le secrétaire, Mohamed Mahmoud Abdel Salam, ainsi que les membres de la commission exécutive, Mgr Yoannis Lahzi Gaid, Yasser Saeed Abdulla Hareb Almuhairi et Sultan Faisal Al Khalifa Alremeithi.

En outre, ils ont travaillé sur le texte du Statut qui règlera le travail du Comité. Ses membres ont exprimé leur gratitude au Pape François pour l’accueil et l’encouragement, au Grand-Imam al-Tayyeb pour son message d’exhortation, et à Son Altesse Mohamed Ben Zayed pour le soutien offert au Comité.

Les premiers pas

Quelques pas concrets ont été identifiés pour lancer l’activité du Comité, notamment la proposition, qui sera présentée aux Nations Unies, de proclamer une Journée de la Fraternité humaine dans un jour à définir entre le 3 et le 5 février, ainsi que la possibilité d’élargir le Comité à des représentants d’autres religions. La prochaine rencontre a été fixée pour le 20 septembre 2019 à New York.

La réunion d’aujourd’hui s’est conclue à 13h, et chacun a prié, selon sa propre foi, pour les victimes du 11 septembre et de tout acte de terrorisme.

11 septembre 2019, 17:41