Cerca

Vatican News
Une procession lors d'un congrès des prêtres de l'Angola, le 16 août 2019. Une procession lors d'un congrès des prêtres de l'Angola, le 16 août 2019. 

Signature d’un accord-cadre entre l’Angola et le Saint-Siège

Ce vendredi 13 septembre a été signé un accord-cadre entre le Saint-Siège et la République d’Angola, grand pays lusophone du sud-ouest de l’Afrique, dont la majorité des 30 millions d’habitants est catholique.

La cérémonie s’est tenue à la Salle des traités du Palais apostolique, en présence du cardinal Pietro Parolin, Secrétaire d’État du Saint-Siège. Mgr Paul Richard Gallagher, secrétaire pour les Rapports avec les États, a signé le document au nom du Saint-Siège, et le ministre angolais des Affaires étrangères, Manuel Domingos Augusto, l’a signé au nom de la République d’Angola.

Parmi les autres personnalités présentes figuraient notamment Mgr Filomeno do Nascimento Vieira Dias, archevêque de Luanda et président de la conférence épiscopale d’Angola e São Tomé, ainsi que la ministre angolaise de la Culture, Maria da Piedade de Jesus.

L’accord-cadre, rédigé en langue italienne et portugaise, et composé d’un préambule et de 26 articles, définit le cadre juridique des relations entre l’Église catholique et l’État angolais. La personnalité juridique publique de l’Église et de ses institutions est reconnue, ainsi que le libre exercice de sa mission apostolique et sa contribution spécifique dans les différents domaines de la vie sociale. Les deux parties, tout en sauvegardant l’indépendance et l’autonomie qui leurs sont propres, s’engagent à collaborer pour le bien-être spirituel et matériel de la personne humaine, ainsi que pour la promotion du bien commun. L’accord entrera en vigueur avec l’échange des instruments de ratification.

13 septembre 2019, 15:13