Cerca

Vatican News
Une statue de Marie à Sheshan en Chine. Image d'illustration. Une statue de Marie à Sheshan en Chine. Image d'illustration.  

Première consécration d’un évêque en Chine après l'accord avec le Vatican

La Chine a consacré le premier évêque après l'Accord intérimaire passé avec le Vatican, l'an dernier.

Debora Donnini - Cité du Vatican

«Je peux confirmer que S.E. Mgr Antonio Yao Shun, évêque consacré de Jining/Wulanchabu, en Mongolie intérieure (Chine), a reçu le mandat pontifical, comme l'a également déclaré l'évêque consacré lors de la cérémonie hier, 26 août 2019», c'est ainsi que le directeur du Bureau de presse du Vatican, Matteo Bruni, a répondu aux questions des journalistes. La consécration épiscopale de Mgr Antonio Yao «est la première à avoir lieu dans le cadre de l'Accord provisoire entre le Saint-Siège et la République populaire de Chine, signé à Pékin le 22 septembre 2018», a expliqué Matteo Bruni.

Antonio Yao Shun a été ordonné évêque du diocèse de Jining, dans la province du nord de la Mongolie intérieure où vivent environ 70 000 catholiques, par Paolo Meng Qinglu du diocèse de Hohhot. Les autres évêques co-consécrateurs étaient Mattia Du Jiang du diocèse de Bameng, Li Jing du diocèse de Ningxia et Paolo Meng Ningyou du diocèse de Taiyuan. Actuellement, tous les évêques catholiques de Chine sont en pleine communion avec le Pape. Des centaines de prêtres et de religieux des environs étaient présents à la cérémonie.

Une cérémonie harmonieuse 

Au cours de la cérémonie, «le mandat du pape François a été mentionné», a déclaré Mgr Paolo Meng Qinglu. Ceci est rapporté par le Global Times dans un article sur l'ordination dans lequel divers commentaires positifs sont rapportés. Dans le journal chinois, l'évêque a également déclaré que la cérémonie s'est déroulée dans une atmosphère «solennelle, harmonieuse et ordonnée».

«Misericordes sicut Pater» (Miséricordieux comme le Père) est la devise épiscopale choisie par Mgr Yao Shun. Les mêmes mots que ceux du Jubilé de la Miséricorde voulu par le Pape François. La formation de Yao Shun, qui a maintenant 54 ans, a eu lieu au Séminaire national de Beijing. Puis sa spécialisation en liturgie à l'étranger, aux Etats-Unis et aux Philippines. De retour en Chine, il continue à enseigner la liturgie au Séminaire national de Pékin, où il est également directeur spirituel. Il était responsable au sein du Comité liturgique national. Par la suite, en 2010, il est retourné au diocèse de Jining pour assister son prédécesseur Giovanni Liu Shigong, décédé à l'âge de 90 ans en 2017.

Son nom en tant qu'évêque du diocèse de Jining a été indiqué à l'unanimité en avril dernier par les représentants du diocèse lors d'une rencontre conduite par Mgr Meng Qinglu. Parmi les représentants, la composante prédominante était composée de prêtres et de quelques représentants laïcs et religieux. Après une évaluation minutieuse, Yao Shun a reçu le mandat apostolique et la nomination par le Pape. 

28 août 2019, 07:03