Cerca

Vatican News
Le Pape François et les évêques greco-catholiques d'Ukraine au Vatican le 5 juillet. Le Pape François et les évêques greco-catholiques d'Ukraine au Vatican le 5 juillet.   (Vatican Media)

Le Pape exprime sa proximité avec l'Eglise gréco-catholique ukrainienne

Le Souverain Pontife a présidé une rencontre de deux jours en présence des membres du synode permanent de cette Eglise orientale, manifestant sa proximité et sa gratitude pour son apport au catholicisme contemporain.

L’archevêque majeur et les métropolites de l’Église gréco-catholique ukrainienne étaient invités vendredi et samedi au Vatican pour une rencontre de réflexion et de prière autour du Pape François. Une réunion important pour cette Eglise d'un pays qui souffre depuis de lonuges années, marqué en particulier par la guerre dans l'Est du Pays avec le voisin russe. Dans un communiqué, le Saint-Siège revient sur l'esprit dans lequel s'est déroulé cette rencontre et le sens de cette invitation au Vatican, voulue par le Pape.

 

Voici le communiqué de la salle de presse du Saint-Siège publié à l'issue de ces deux jours de rencontre

Le Saint-Père François a présidé, les 5 et 6 juillet 2019, une rencontre avec l'Archevêque majeur de l'Église gréco-catholique ukrainienne, les Métropolitains et les membres du Synode permanent, ainsi que les responsables des Dicastères compétents de la Curie romaine.

Par cette initiative, le Saint-Père a voulu exprimer sa proximité avec cette Église catholique orientale sui iuris. Avec ses collaborateurs, le Pape François a apprécié l'histoire de cette Église, sa tradition spirituelle, liturgique, théologique et canonique, sa fidélité à la communion avec le Successeur de Pierre, confirmée et scellée par le sang des martyrs.

La réflexion s'est déroulée dans l'écoute mutuelle et a été accompagnée par la prière, cherchant les conditions nécessaires au développement et à l'épanouissement de cette Église dans le monde actuel.

Une attention particulière a été accordée à la pastorale, à l'évangélisation, à l'œcuménisme, à la vocation spécifique de l'Église gréco-catholique dans le contexte des défis actuels de la situation sociopolitique, en particulier la guerre et la crise humanitaire en Ukraine, ainsi que son service dans les différents pays du monde.

Il a été souhaité que cette méthode de partage puisse se poursuivre, afin de promouvoir le développement harmonieux de l'Église gréco-catholique ukrainienne, ainsi que des autres Églises catholiques orientales dans leur identité et mission.

 

07 juillet 2019, 11:25