Recherche

Vatican News
Palais apostolique - Vatican Palais apostolique - Vatican   (Vatican Media)

Vatican: bientôt une nouvelle procédure concernant la lutte contre les abus

L'Osservatore Romano, le quotidien du Saint-Siège, a fait part ce 30 juillet d'un nouvelle procédure relative aux éventuelles plaintes pour abus. L'initiative met en œuvre les règles fixées par le pape François, qui sont entrées en vigueur le 1er juin dernier.

D'ici la fin de l'année, le Vicariat de la Cité du Vatican mettra en place un système public permanent et facilement accessible de signalement des crimes et négligences en matière d'abus sur mineurs et personnes vulnérables. Le cardinal Angelo Comastri, vicaire général pour la Cité du Vatican, l'a fait savoir dans une lettre envoyée à tous les chefs de dicastères et aux assistants spirituels de la Cité du Vatican. Une lettre contenant la procédure à suivre pour mettre au jour toute information et accusation concernant un abus. 

Cette initiative met en œuvre les dispositions établies par le Pape François et entrées en vigueur le 1er juin dernier; autrement dit, les nouvelles normes prévues par la loi et le motu proprio sur la protection des mineurs et des personnes vulnérables, et par le motu proprio Vos estis lux mundi.

Ce système sera progressivement intégré aux mesures adoptées par d'autres organismes compétents, en particulier ceux identifiés dans les Lignes guides pour la protection des mineurs et des personnes vulnérables du Vicariat de la Cité du Vatican du 26 mars dernier. Celles-ci ont permis la nomination, en juin dernier, d'un référent pour la protection: il s'agit de Mgr Robert Oliver, secrétaire de la Commission pontificale pour la protection des mineurs. Sera tenue de s'adresser à lui toute personne suspectant un mineur ou une personne vulnérable de subir des abus ou d'en avoir subi dans le cadre d'activités pastorales du vicariat, ayant des informations en la matière ou à propos de tout acte de négligence de la part des autorités. 

(Article paru dans l'édition italienne de L'Osservatore Romano du 30 juillet 2019)

30 juillet 2019, 16:23